AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [18+]Own Me, Hit Me, Use Me, What evar, I stay Here !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: [18+]Own Me, Hit Me, Use Me, What evar, I stay Here !    2015-02-24, 20:34

“God,he said, I have to have you.
'Take me. Own me. Use me. Pick a verb. Just please.
'Fuck you. I'm going to fuck you. That's my verb.”
KOROSU Naoki & KOROSU Sakki


Voilà déjà 2 mois que Naoki vivait chez son frère. Son ainé, lui accordait le droit de dormir sur le sofa et de vivre gratuitement ici, en échange de services. Le jeune homme c'était vite fait à cette nouvelle vie avec grand plaisir. Retrouver son grand-frère était une excellente chose pour lui. Il pouvait bien lui demander tout ce qu'il désirait. Naoki devait faire le ménage de l'appartement et aussi jouer les barman plusieurs soirs semaines, ce qui lui allait parfaitement. Bon, un peu moins pour le ménage, mais il ne chialait pas. Il était bien ici. Enfin, il y avait Chisei qui le faisait chier un peu. Ce maudit bonbon sur deux pattes lui tombait royalement sur le système. Sauf que le jeune Kosoru se faisait un plaisir de rendre la monnaies de sa pièce à l'androgyne.

Enfin, c'est vêtu d'un simple t-shirt et d'un boxer, qu'il s'était coucher, aux petites heures du matin, sur le sofa pour dormir. Sakki c'était enfermé dans sa chambre pour dormir lui aussi. Les deux Korosu, étaient de la même souche, il n'y avait aucuns doutes. Les deux dormaient le jours et vivaient la nuit. Le même style de vie, le même regard foncé et profond. Le même genre d'habitudes signé Famille Korosu.

Le sofa était confortable et la couette de laine qui recouvrait son corps était suffisante pour le garder au chaud. Il avait un simple sac de sport en guise de rangement pour ses vêtements, une paires de Converse* et de bottes en guise de chaussure. Ce n'était pas lui qui prenait le plus de place dans cet appartement. Surtout que depuis son arrivée, il faisait chier Chisei de façon subtile, mais rien d'autre pour attirer l'attention sur lui. Son frère devait surement apprécier sa présence un minimum. Enfin à sa façon. Ce n'était le genre du tatoué de ressentir ce genre de sentiment, ni de le dire, mais Nao s'organisait pour que celui-ci le trouve le plus utile possible .

Le soleil commençait à amorcer sa descente quand Naoki ouvrit les yeux. Il avait assez dormir. S'étirant félinement de  tout son long, il frissonnât un peu quand sa couette laissa entré un peu d'air  ambiant dans sa coquille de chaleur. Il soupira, tout en prenant le temps de se réveiller tranquillement. Naoki avait toujours été un gamin qui dormait beaucoup et même maintenant, en tant que jeune adulte, dormir était une activité qu'il aimait beaucoup. Passant une main dans ses cheveux, il se redressa après de longues minutes. Il resta assit un peu, tout en prenant un moment pour regarder la porte fermé de la chambre de  Sakki.Il était surement encore endormi. Il décida donc de quitter son lit de fortune pour ensuite se diriger directement aux toilettes pour aller soulager sa vessie. Il termina sa petite affaire pour ensuite aller se laver les mains et se passer de l'eau froide dans le visage et replacer un peu sa tignasse en bataille.

Il restât ainsi peu vêtu et se dirigea directement à la porte de chambre de Sakki. Le jeune homme tourna la poignée et ouvrit lentement la porte. Le tatoué lui avait interdit de pénétrer cette pièce sous aucuns prétextes, qu'il soit présent ou non. Est-ce que Naoki avait déjà obéit totalement aux règles établit sans les briser jamais...Non. Est-ce qu'il avait peur de la colère de Sakki?...Non. Sa seule peur était que le plus grand le foutre à la porte de chez lui et ne veulent plus jamais le voir. Mais une petite voix lui disait que Sakki ne ferait pas ça, pas pour un petit écart de conduite comme celui-ci. Il prit un petit moment de pause, pour regarder la pièce plongée dans l'obscurité. Seul un petit jet de lumière arrivait à entré dans la pièce entre les rideaux tiré. Le regard noir profond du jeune, se posa sur le lit où son frère dormait tranquillement.

Un petit sourire étira le coin de ses lèvres et il se glissa doucement dans la chambre en fermant la porte derrière lui. Il y avait assez de lumière dans la chambre pour qu'il puisse regarder subtilement les tatouages de son frère. Oui, il en avait décidé ainsi, c'était aujourd'hui qu'il découvrirait les dessins qui recouvrait cette peau. Tout près du lit, il fut bien heureux de voir que l'ainé dormait sans haut et peut-être même sans bas, mais les draps cachait le bas de son corps. Il grimpât donc lentement dans le lit, en prenant bien soin de ne pas le réveiller. S'installant à genoux juste à côté de lui, il s'étira le cou pour avoir une meilleur vue de l'ensemble. Laissant vagabonder son regard sur cette peau magnifiquement décorer de croquis noires et artistique.

Il penchant la tête légèrement sur le côté en souriant un peu plus. Son frère était vraiment trop bien foutu pour être son frère...Fichu lien de sang de merde...Et puis de toute façon, il en avait rien à faire de cette règle non écrite qu'il ne fallait, en aucun cas, ressentir de l'attirance pour un membre de la famille. Ces muscles défini sous cette peau couverte d'histoire. Sa main s'approcha doucement d'une de ses épaules couverte d'un tatouage dont il ne voyait pas le dessin. Caressant le tracé du dessin du bout des doigts. C'était plus fort que lui, il ne put s'empêcher de le toucher. Il ne s'arrêta pas et continua son toucher sur le bras de l'homme pour terminer sur le poignet de celui-ci. Dans l'espoir de voir  une réaction sur cette peau décorée.
© 2981 12289 0


Dernière édition par KOROSU Naoki le 2015-03-03, 01:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [18+]Own Me, Hit Me, Use Me, What evar, I stay Here !    2015-02-24, 23:37


Sexual Disgrace

Your seed and my seed never mixes
The connection of this blood is eternal
You cannot finish suppressing the desire
To true brother...



Cela fais maintenant deux mois que le jeune Korosu a fait son apparition dans la vie du plus vieux des deux et bien malgré Chisei qui lui n'ai point ravi de la présence du jeune homme, mais, a son grand découragement, il reste encore avec eux, dormant sur le divan en échange de ses services au bar en temps que barman ainsi que du ménage et du lavage qu'il ce doit de faire dans l'appartement s'il veut toujours y mettre les pieds, du moins y rester ainsi que du respect  des règles qui y sont instaurer qui jusqu'a maintenant ne furent point transgressé, heureusement pour le plus jeune qui bien malgré le lien de sang, finira a la rue s'il devient un fardeau pour l'ainé. Entre temps, Sakki et Chisei ce sont rapprocher et ceci sans que Naoki puisse le percevoir, car oui, les deux hommes ont finalement réussi a consumer ce désir qui semble être partagé bien malgré les dires et les commentaires que lui avait maintes et maintes fois répété le plus jeune que ses choses n'arriveraient pas, qu'il ne désirait pas ce faire toucher par lui, ce faire toucher de la sorte et ceci par qui compte, mais, faut croire qu'avec l'usure il réussit a le pervertir, du moins profiter d'un moment de faiblesse pour en crée d'autres. Aujourd'hui, ce petit moment qui fut le fruit d'un opportunisme certain en entraina d'autres entre lui et ce fruit défendu qui en devint plus vraiment un.

Sakki ce coucha comme a son habitude tout près du moment ou le soleil faisait son apparition, comme a son habitude, le brun ce coucha complètement ivre après avoir travailler au bar et ceci bien malgré lui, mais, depuis le retour de Chisei, certaines choses ont changé et comme tout premier changement le faite que l'ancien yakuza travail beaucoup plus qu'avant et ceci sans laisser le rose en plan lorsqu'il s'y pointe afin de le laisser y travailler tout seul, bien que la chose ce fasse à reculons, il le fait pareil, les clients étant tout simplement les victimes du caractère colérique et violent de l'ainé lorsque la rage et l'impatience le prends. Le tueur à gages trouva bien rapidement le sommeil, celui-ci s'endormant bien rapidement , bercer par les effets si agréable et addictif de l'alcool.

Toutefois, le sommeil de l'homme fini par être troublé, un contact presque agréable, mais, bien malgré tout il n'en trouva pas le réveil, du moins pas immédiatement alors que son corps réagit par lui-même a ses touchers qui lui laisse de bref et léger frissons apparaitre alors que finalement un grognement s'échappa d'entre ses lèvres alors qu'il fronça des sourcils, prenant conscience de cette présence tout près de lui et nullement habituer de partager son lit et encore moins sa chambre, ne ramenant tout simplement personne dans cette pièce, il  releva le bras bien rapidement alors qu'il empoigna a la gorge la personne qui s'y trouve, serrant bien comme il faut la peau qui s'y trouve, enfonçant légèrement ses doigts, mais, peines une dizaine de secondes suffirent pour qu'il prenne conscience qu'en faite il s'agit de Naoki. Relâchant son emprise sans toutefois, retirer sa main de sa gorge, il grogna, mais, cette fois-ci de mécontentement alors qu'il daigna prendre la parole sur un ton rauque de fatigue et contrarier de le voir dans cette pièce.

Qu'est-ce que je t'ai dit au sujet de cette pièce?

Qu'il gronda de mauvaise  humeur, alors qu'il glissa son regard sur son frère, percevant bien le faite qu'il est simplement vêtu d'un t-shirt ainsi que d'un boxer, chose qui lui fit comprendre qu'il fait probablement encore jour, sinon celui-ci porterait probablement des vêtements, du moins... Espérons pour Chisei qui ne doit pas apprécier de voir le gamin ainsi vêtu, déjà que Sakki ce promène pratiquement nue dans l'appartement, souvent simplement vêtu d'un boxer ou bien de rien du tout et puis bon, cela lui arrive d'être nue même en dehors de cette chambre. Le regard sombre de l'assassin remonta bien rapidement alors qu'il ne peut pas vraiment y percevoir les formes concrètes de son frère ou quoi que ce soit dans le genre et ceci bien malgré le lien de sang qui les réunis, il ne peut s'empêcher d'avoir envie de lui, d'e posséder un désir qu'il a de plus en plus de difficulté a contenir, ayant même l'impression que son frère fait exprès pour que l'impatience du plus vieux prenne le dessus. Il soupira, relâchant finalement la gorge du plus jeune.

Ne refait jamais ça.

Qu'il cracha alors que cela aurait pu bien mal finir, le tattoué aurait pu être bien plus violent a son égard, chose qui aurait été normale vu la situation de vie et le caractère que l'homme possède. Le repoussant légèrement, il ne prit toutefois pas la peine de l'observer alors que i ce contenta de lui jeter un regard sombre et neutre, signifiant ainsi une demande silencieuse, du pourquoi il est présent, pourquoi est-ce qu'il était en train de lui flatter le bras alors qu'il dormait, complètement nu, oui Sakki dort toujours totalement nue.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [18+]Own Me, Hit Me, Use Me, What evar, I stay Here !    2015-02-25, 22:07

“God,he said, I have to have you.
'Take me. Own me. Use me. Pick a verb. Just please.
'Fuck you. I'm going to fuck you. That's my verb.”
KOROSU Naoki & KOROSU Sakki

Naoki se doutait bien que Sakki allait être en colère en le trouvant là, mais c'était plus fort que lui. Se retrouver toujours près de la limite à ne jamais dépasser. Et ce, avec tout le monde. Mais avec son frère il y avait quelque chose de plus, une attirance qu'il ne contrôle pas encore. Il se doutait bien que c'était dangereux de ce trouver là, dans sa chambre à passer ses doigts sur la peau de ses bras. Mais il n'avait pas peur, Naoki ressentait rarement la peur, il n'avait aucune bonne raison de la vivre. C'était mauvais pour sa vie c'est vrai, car les personnes qui n'ont pas peur ou très peu, dépassent les limites de l'acceptable. Font des choses sans penser aux conséquences possible, puisque la peur est à la base des modes de conduites et des lois. Les gens sont contrôler par la peur d'aller en prison, de l'opinion des autres, de perdre un être cher, de mourire, de souffrir...Naoki lui, à seulement peur de perdre son frère, mais il sait très bien que ça n'arrivera pas.

C'est donc sur ce mode de pensé qu'il parcourait les tatouages de son frère du bout des doigts tout en regardant sa peau réagir, même un peu endormi par le sommeil qui contrôlait son corps pour le moment. Depuis, qu'ils c'étaient retrouver, il y avait cette tension entre eux qui ne faiblissait jamais. Cet espèce de désire refouler ou simplement contenus par les liens fébriles des mœurs des liens familiaux. Maintenant, Naoki avait franchi déjà un pas vers le non-retour. Il avait entré dans cet endroit interdit pour venir poser ses mains, déjà salit, sur se qu'il désirait déjà depuis des semaines. À peine ce petit contact physique établi sur le corps de son ainé, que celui-ci émergea du sommeil. Le jeune homme s'attendait déjà à une réaction violente de sa part, sauf qu'il sursauta malgré tout. Fermant les yeux avec un mouvement de recule, en sentant la main de son frère se refermer sauvagement sur sa gorge. Sa poigne était dur et lui coupa automatiquement le souffle. Le plus jeune ne démontra étira seulement le cou en guise de réponse à son frère. Éloignant tout signe d'oposition à son geste où de provocation. Il put sentir les ongles du plus fort, s'enfoncer dans son cou fin et il grimaça légèrement de douleur, attendant sagement que Sakki le relâche.

Cela dura que très peu de temps et la main de l'homme se relâcha doucement, libéra sa gorge sans pour autant qu'elle s'éloigne complètement. Le plus jeune se détendit un peu tout en regardant son frère qu'il sentait en colère. Le main chaude de son frère contre sa gorge suffisait quand même à le garder sage. Son ton de voix le laissait clairement savoir aussi, mais ce n'était pas encore assez pour décourager le  plus jeune, qui ne fit que s'asseoir en tailleur dans le lit. Il se racla la gorge tout en prenant l'initiative de répondre à la question du tatoué.

'' Que je ne devais entrer ici sous aucuns prétexte...

Qu'il répondit simplement, c'était la bonne réponse de toute façon et il ne voulait pas le mettre plus en colère qu'il ne l'était déjà. De toute façon une autre réponse de sa part aurait pu le mettre encore de pire humeur. Il se contenta de sourire, alors qu'il voit bien les yeux de son  frère l'observer dans la pénombre. Les formes son dure  à distingué dans aussi peu de lumière, mais la petite ligne de lumière qui parcourait le contour des muscles de son frère suffisait amplement au plus jeune. Et aussi du plus vieux, à en voir son regard qui s'attarde aussi longtemps sur lui. Naoki s'en réjouis plus que de raison. Il se replace donc en position à genoux dans le lit confortable de son frère.

Glissant une main sur l'avant-bras du plus musclé . Le caressant doucement avec un petit sourire amusé. Il ne se débarasserait pas de lui si vite. Naoki était un véritable petit prédateur qui arrivait à ces fins coute que coute. C'est bien la seule chose que son père lui avait donné...Essuyant de calmer un peu les nerfs à vif de son frère, même si le fait de se faire bousculer par lui ne le gênait pas le moins du monde. Alors que tout deux se fixaient en silence encore quelques minutes Sakki à fini par céder le premier et lui dire de ne plus jamais refaire ça.

'' Si ça trouve c'est toi qui va me demander de revenir...

Qu'il déclarât avec son petit sourire provocateur et déterminer. Dans la lumière faible de la pièce, ses intentions étaient moins évidente  bien entendu, mais Sakki se rendrait bien vite compte à quel point son petit frère était désaxer et voulait le piéger dans un monde de luxure interdite et tellement controversé. Il se fichait bien que son frère devienne violent envers lui, il n'avait pas  peur de lui, il était habitué ainsi de toute façon. Il voulait simplement qu'il ne le repousse pas. Que cet homme veuille bien goûter un peu du monde dans lequel il veut l'amener. Son frère le repoussa quand même tout en le foudroyant du regard. Plus un questionnement qu'un regard menaçant.

'' J'voulais juste voir tes tatouages...M'en veux pas ok? T'as pas de vêtements c'est le meilleur moment non ?

Il se rapprochât un peu en se penchant au dessus de lui avec un petit sourire amusé. Faisant mine de regarder les tatouages qui ornaient le torse musclé de son grand frère. Les touages étaient beaux soit, mais ce n'était pas se qui attirait l'attention du gamin était bien plus les muscles sous cette peau. Le jeune n'attendit pas de savoir si son frère voulait ou non qu'il le touche. Naoki était mal élevé, il ne demandait jamais la permission. Il prenait quand il voulait, se qu'il voulait. Il recommença ses caresses sur le bras de l'ex-yakuza tout en laissant son regard se plonger dans le sien. Alors qu'il laissa sa main remonter sur son épaule et prendre la direction de son torse.

'' Il sont  beaux tes tatouages là, et ...Dit, tu en a ailleurs sur toi? Comme par là ?

Qu'il ajouta tout en descendant sa main sur les côtes du plus vieux  tout en descendant de plus en plus bas. Un sourire étira ses lèvres alors qu'il attendait sagement qu'il l'empêcher d'aller trop bas. Malgré tout son ventre se serra sauvement en appréhandent le fait qu'il le repousse, mais pourquoi le ferait t'il?
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [18+]Own Me, Hit Me, Use Me, What evar, I stay Here !    2015-02-25, 23:58


Sexual Disgrace

Your seed and my seed never mixes
The connection of this blood is eternal
You cannot finish suppressing the desire
To true brother...



Korosu continua d'observer son petit frère en silence, ne comprenant vraiment pas le pourquoi qu’il c'est présenté dans cette pièce ou bien tout simplement qu'il le fait pendant qu'il dort, qu'il le caresse de la sorte, cela ne fait qu'attiser le feu qui brule déjà en lui a l'égard de son petit frère et ceci bien qu'il cherche a refoulé cette envie malsaine et disgracieuse ede lui faire subir tous ses désirs sexuels et lubriques, mais, si les choses étaient aussi simples, car le plus jeune vint même rajouter un propos plus que provocateur et point subtil a cet effet, oui il comprit parfaitement dès le commentaire qu'il lui plaça au faite qu'il demanderait de lui-même qu'ilo revienne dans cette pièce que son petit frère est tout aussi tordu que lui, que cette impression de tension, de désir partagé n'ait pas qu'une impression, une illusion, mais, la simple et unique réalité.Sakki ce mordit brièvement la lèvre inférieure alors qu'il continue d'observer le plus jeune avec une certaine colère bien que peut a peut, son coté pervers fait surface, ne pouvant s'empêcher de promener son regard sur le corps de son frère qui est légèrement vêtu, du moins pour le peut qu'il peut y apercevoir vu le peut de luminosité qu'il y a dans la pièce, seule cette fine et faible lueur qui traverse les rideaux ainsi que de la porte qui fut mal fermé, celle-ci laissant entrer une autre faible et léger rayon de lumière dans cette pièce qui ne possède pas de lumière, le brun ayant retiré l'ampoule au plafond et jeté la vieille lampe qu'il avait oublié de sortir après avoir décoré la pièce, du moins décorer étant un bien grand mot, plutôt meublé, mais, encore..

Tu joues avec le feu...

Qu'il grogna, sachant très bien qu'en faite il fait exprès, qu'il adore jouer avec les flammes et qu'il aime bien sentir les brulures sans toutefois, réellement ce brûler, Naoki étant un vrai petit emmerdeur qui cherche le trouble, connaissante peine les limites de ses paroles ainsi que de ses actions et c'est peut-être le seul coté qu'il a hérité de leur père, car autrement ce caractère fougueux et indiscipliné, il est le portrait tout cracher de leur mère. Une fois de plus, Naoki ce rapprocha de l'ancien yakuza qui présentement fulmine intérieurement entre la conscience du faite qu'il s'agit de son petit frère, ne pouvant s'empêcher d'être protecteur et d'avoir un instinct fraternel très élevé envers lui, ayant toujours pris la défense du plus jeune et ceci dès leurs plus jeunes âges, mais, le voilà rempli d'une tout autre chose qui ne demande qu'a être gouter, tester, voulant découvrir la peau qui ce cache sous ses morceaux de tissus et de faire crier son petit frère bandant comme tout encore et encore jusque,a ce qu'il regrette de l'avoir réveillé et ainsi tenter vers le vice ingrat et obscène qu'ai l'inceste, mais, s'il continue encore dans cette direction, il est clair que cela va ce produire et ceci bien malgré la bonne volonté de l'ainé qui présentement lutte contre son instinct naturel. Bien malgré lui, sa peau réagit sous le moindre contact de cette main malicieuse et curieuse qui se promène sur son corps, celle-ci remontant le long de son bras musclé pour ensuite descendre sur son torse, glissant par la suite sur ses cotes. Son regard toujours planté dans celui du plus efféminé des deux, il finit par lâcher un grognement, voyant ce sourire mesquin et satisfait de ses mauvais coups.

Naoki.

Qu'il finit par râler sèchement, pris d'une colère, mais, surtout d'une envie qu'il ne peut plus cacher, qu'il ne pourra pas refouler, non pas encore, pas cette fois. Il vint alors lui saisir le poignet de cette main qui ce promenait sur ses cotes, le tirant vers lui tout en ce redressant, inversant ainsi les positions en empoignant l'une des hanches du plus jeune de son autre main afin de le plaquer contre le matelas, le plus vieux glissant une jambe de chaque coté des siennes afin de le garder bien sagement immobile dans cette position, le corps de Sakki ce pressant alors bien solidement contre le sien, son bassin contre le fessier du plus jeune tandis que dans une courbe bien penser, il appuya par la suite le bas de son ventre, suivis de son torse contre le dos frêle en comparaison du corps du tatoué qui plaça une main de chaque coté de sa tête, le visage de l'homme maintenant tout près de l'oreille du cadet afin de lui soupirer a l'oreille.

Tu vas le payer.

Qu'il souffla chaudement, son souffle chaud déjà bien épreigner de cette pulsion obscure et lubrique qu'il possède envers son frère alors qu'il vint lui mordre sans la moindre délicatesse la peau du cou, le marquant de son passage comme il la toujours faite des personnes avec qui il eut des relations sexuelles. Cette position bien qu'elle soit supérieure n'ait point ferme, ne prenant pas vraiment la peine de le presser bien solidement contre le lit, prenant simplement en compte que son frère va s'écraser face a lui comme tous le font.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [18+]Own Me, Hit Me, Use Me, What evar, I stay Here !    2015-02-26, 21:18

“God,he said, I have to have you.
'Take me. Own me. Use me. Pick a verb. Just please.
'Fuck you. I'm going to fuck you. That's my verb.”
KOROSU Naoki & KOROSU Sakki


Le plus jeune avait du plaisir déjà. S'étonnant encore une fois de voir à quel point le corps de son frère voulait de lui. De son contact, alors que son esprit lui voulait le contraire. Ses doigts glissait sur sa musculature bien présente, alors que son regard possédait, à lui seul le regard du plus vieux. L'hypnotisant presque avec sa perversité non dissimulé. Son sourire malin toujours présent sur ses lèvres de son visage fin. Tandis que Sakki fulminait, Naoki lui jubilait presque. Peut-être, qu'il allait finir par le frapper? C'était se qui avait de plus plausible, mais en même temps...Il y avait cette impression de désir qui les liaient au plus profond de leur entrailles. C'était interdit...Mais dans cette chambre...Personnes ne le saura n'Est-ce pas? Et puis sinon...Est-ce que vraiment l'un d'eux en aura honte? Se sera leur petit secret.

Les grognements de mécontentement étouffé par son frère l'encourageait à continuer son contact l'incestueux. Il était encore temps de s'arrêter là, surtout après que Sakki est  rogné son prénom de la sorte, mais non, il retenu un petit rire tout en aventurant sa main sur le ventre ferme du plus vieux. S'amusant presque de le voir s'enrager comme ça.

Ce fut le dernier mouvement qu'il eu le temps de faire avant que le plus fort vienne l'attraper par le poignet? Le jeu était donc déjà terminer, pourtant il n'avait même pas dépasser la limite? Avant même de réaliser ce qui se passait, il se retrouva sur le ventre avec la poigne puissante de son frère contre sa hanche. Docilement, le jeune homme resta coucher la joue contre le matela, regardant dans la direction de son frère qui se positionnait au dessus de lui. L'image qui se présentait à lui était totalement magnifique et c'était assez pour faire monter son envie encore d'un cran. Il ne tarda pas à sentir le bassin du plus vieux venir se presser contre son fessier et tout le reste de son corps venir se coller contre son dos. Le brun se mordit la lèvre avant d'entre-ouvrir les lèvres pour inspirer fortement en s'entant ce contact si attendu. La tounure des évènements était encore meilleur que ce à quoi il s'attendait. Son cœur s'emballa automatiquement alors que son ventre se contracta sous l'excitation. C'était encore meilleur de le sentir contre lui comme ça, que se qui avait pu s'imaginer. Son t-shirt c'était relever quelque peu dans leur changement de position, créant ainsi un contact directe entre sa peau ardente et celle de son grand frère. Le plus petit exigeait de sentir tout de lui. Découvrir chaque centimètre de peau de ce corps. Il jubilait presque de penser que finalement Sakki avait se même penchant déviant que lui. Cette même envie de l'interdit. Cette même attirance incestueuse et choquante. Un gémissement d'envie se perdit au fond de sa gorge, alors qu'il sentit le souffle brûlant de son ainé sur la peau de son cou.

'' J'attend que ça...''

Qu'il murmura en étirant son cou, comme si il ce doutait déjà de l'intention de son frère avant même qu'il coince la peau de son cou entre ses dents. Une plainte s'échappa de ses lèvres alors que la douleur dans son cou, se rependait partout dans son corps. La douleur ne l'avait jamais déranger, même tout le contraire. Il ne la craignait plus depuis longtemps. Les années l'avait endurcit et maintenant, il en trouvait presque un plaisir malsain. Comme si, les deux Korosu avaient été conçu pour vivre un moment comme celui-ci. Un aimait faire subir et l'autre ressentir. Il n'y à pas meilleure partenaire possible. Même que s'échanger les rôles leurs allaient tout aussi bien. Ses doigts se refermèrent d'abords sur le drap du lit, alors qu'un puissant frisson traversait tout son corps. Il voulait plus de sensations. C'était pas encore assez pour lui, une simple morsure était presque aussi douce qu'une simple caresse. Désirant bien plus de sentir son frère perdre encore plus le contrôle de son esprit déroutante. Sans attemdre il ramena une  derrière lui pour venir engouffrer sa main dans les cheveux soyeux de son ainé, pour ensuite les serrer doucement. Juste assez pour que sa poigne devienne moins langoureuse et plus menaçante. Creusant son dos par la même occasion tout en poussant ses reins contre celui du plus vieux. Question de venir stimuler encore un peu cette partie sensible de son corps, faisant pardonner sa poigne dure contre ses cheveux.

'' Sakki....Tu peu faire mieux que ça, j'en suis sur...''

Qu'il ronronna avec une petit voix suave, une sourire au coin de son joli visage et en resserrant sa poigne sur ses cheveux encore un peu. Transformant ensuite sa poigne en caresse douce tout en descendant sa main dans la nuque de l'homme. Serrant celle-ci tout en venant roullé ses reins  contre le bas ventre  du tatoué. Attirant sagement la bête qui sommeillait en Sakki. L'apprivoiser n'était pas son but, il voulait la dominer à sa manière. Profiter de ce désire pervers et  illégitime. Un soupçon de provocation et d'envie non dissimuler, était la recette parfaite pour vivre ce moment charnel que son corps demandait  avec empressement. La position lui convenait plus où moins, mais il savait pertinemment que si frère avait décider de le placer comme ça c'était par choix. Il aura bien la chance d'être celui qui contrôle l'autre à un autre moments. Car il l'espérait déjà ce ne serait pas leur seule écart de conduite...

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [18+]Own Me, Hit Me, Use Me, What evar, I stay Here !    2015-03-02, 19:30


Sexual Disgrace

Your seed and my seed never mixes
The connection of this blood is eternal
You cannot finish suppressing the desire
To true brother...



Le japonais n'en croyait presque pas ses yeux de percevoir ainsi le plus jeune être si perfide, si lubrique, mais, surtout dépavé a ce point, tel l'ainé qui lui de son côté fut bercé dès son plus jeune âge dans le vi ce et la débauche d'une vie qui ne fut qu'assombrie autant par son enfance, la vie que lui offrit l'homme qui fut en tant que tels leurs partenaires, mais, au final ce fut ce qui en suivis qui fit réellement l'homme qu'est maintenant l'ancien Yakuza, la vie de crime, la débauche, bien que son petit frère fut toujours un petit monstre qui manipule et qui n'a jamais eu froid aux yeux, toutefois lorsque Sakki quitta la maison il était encore un gamin, un enfant et non le jeune adulte qu'il est présentement et savoir qu'il a changé a ce point ne l'étonne pas vraiment d'une certaine façon du moins qu'il ne soit pas un enfant sage et respectueux, qu'il commettre des vols mineurs et qu'il cherche les problèmes un peut comme quand il était jeune, seulement en ce qui concerne ses perversions et ses envies physiques telles que celle de consommer une relation charnelle avec son frère... Korosu n'aurait pu se douter que Naoki serait tout comme lui attiré envers les hommes.

Le tueur a gage ne ce pria pas, plus aucune retenue, plus aucune question ne lui traverse l'esprit, mais, surtout plus aucun remords envers ses désirs malsains, obscurs, mais, surtout perfides et obsessionnels qu'il a développés lorsqu'il a croisé le gamin dès le premier regard et ceci avant même qu'il découvre qu'il s'agit de son sang, son frère, mais, d'une certaine manière cela rend ce moment, cette situation, ce désir incestueux encore plus intense, l'interdit. L'entendre ainsi soupirer son envie, ce désir obscène, ne fit qu'attiser le désir grandissant de l'ainé qui grogna d'envie alors qu'il pressa un peu plus fortement son bassin contre le fessier bien ferme et rond qu'il ne ce gêna point de frotter alors que son membre bien presser entre les deux rondeurs de son postérieur déjà si invitant, et ceci bien malgré le tissu. Les dents du brun toujours enfoncé dans la chair du cou de son futur amant alors qu'il décida finalement de relâcher sa peau, ayant presque mal aux mâchoires tellement il forçait et lui faisait subir alors que soudainement il sentit une main empoigner sa nuque avec une fermeté qui ne lui est pas familière, les gens n'ayant pas cette habitude d'agir avec une certaine violence, fermeté, arrogance et domination. Un lourd et sonore grognement ce fit de nouveau entendre alors qu'il sentit un frisson lui parcourra tout le corps, car bien qu'il ne le dira jamais et qu'il va tout faire pour cacher cette dites faiblesse qu'il porte, il a un penchant fou envers ses relations bestiales ou les personnes ne le craignent pas, ses personnes qui osent lui tenir tête et qui agissent avec lui de cette même manière que lui le fait sans que la peur n'accompagne leurs mouvements. C'est le pourquoi que pendant un instant il eut un moment de faiblesse et qu'il se fit moins ferme dans ses mouvements, profitant pleinement de ce geste que Naoki lui offrit si généreusement et ceci sans même le savoir.

C'est dans un souffle chaud qu'il ouvrit de nouveau les yeux, son corps ce pressant de nouveaux biens solidement contre le corps du plus jeune, leurs deux corps bien presser l'un contre l'autre alors que le torse de Sakki qui bien collé contre le dos de son petit frère alors que le t-shirt du plus jeune est relevé créant ainsi un délicieux contact chaud entre leurs deux peaux qui en redemande encore et encore.

Ferme-la.

Qu'il lui répondit alors qu'il ce mordit la lèvre inférieure suite a sa réponse au sujet de son commentaire, car Bon Dieu qu'il apprécia d'entendre ses paroles ainsi sortit d'entre les lèvres du plus efféminé des deux. Le plus viril ce redressa légèrement alors qu'il vint prendre plus fermement appui sur l'une de ses deux mains afin de prendre bien son appui, son autre main s'agrippant solidement contre sa hanche alors qu'il remonta solidement, mais, surtout de façon bien possessive la main le long de son corps afin de lui retirer son haut, voulant sentir bien complètement la chaleur de sa peau contre la sienne et de ce même faite pouvoir glisser son regard sur cette peau lisse et invitante. La poigne que Naoki avait contre sa chevelure devint soudainement plus douce, bien plus tendre, chose qui suffit pour convaincre le plus vieux de lui donner un peut de douceur a son tour, mais, la chose ne sera pas bien longue étant donné qu'il désire présentement lui montrer qu'en jouant avec le feu, qu'il va finir par ce bruler, bien rapidement en plus de cela. Les lèvres de Sakki vinrent ce loger dans son cou, pour suite a cela remonter le long de sa nuque, ses lèvres s'y glissant alors que lorsqu'il trouva le point plus sensible de cette partie de son corps il y glissa sa langue goutant la peau de son corps qu'il n'avait pas réellement eu le temps de gouter, toucher, profiter encore.

Tu risques de regretter tes paroles...

Qu'il soupira, ses lèvres contre la peau de sa nuque alors qu'il remonta finalement sa main jusque,a la chevelure de celui-ci, le forçant a ce redresser en empoignant sans délicatesse sa crinière afin de le redresser avec lui, tous deux ce retrouvant alors à genoux, peine eurent-ils eu le temps de s'y retrouver qu'il vint le plaquer contre le mur qui ce situe ou la tête de lit. Son corps emprisonnant celui du plus jeune entre le contraste de son corps brulant et la fraicheur du mur. Le brun usa de sa main de libre afin d'explorer un peu cette peau encore mystérieuse, parcourant son épaule, ses côtes, ses omoplates, ses reins, son ventre, puis finalement ses billes de chaires, en pinçant une afin de le faire réagir, sans toutefois lui toucher une seule fois le membre, ne lui offrant nullement cette attention alors que de son côté, l'assassin laisse son membre ce glisser bien aisément contre son joli fessier, ce procurant le minimum de caresse afin de ne pas trop presser les choses.




© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [18+]Own Me, Hit Me, Use Me, What evar, I stay Here !    2015-03-03, 02:14

“God,he said, I have to have you.
'Take me. Own me. Use me. Pick a verb. Just please.
'Fuck you. I'm going to fuck you. That's my verb.”
KOROSU Naoki & KOROSU Sakki


Plus leurs contacts s'intensifiait et plus Naoki prenait plaisir à vivre cette situation tant attendu. Il l'avais imaginer déjà, mais c'était 1000 fois mieux encore que se à quoi il avait rêvé. Voulant encore plus de cette sensation démente qui parcourait tout son corps en puissante vagues déjà. C'était de l'appréhension? Ou de l'excitation tout se qui à de plus perverse et lubrique. Dire que certaine personne passaient à côté de ce genre de moment paradisiaque à cause de la vision des autres. Pas Naoki, même qu'il provoquait de lui même son ainé et sans retenus aucune. Il voulait le voir perdre la tête, frôler la folie d'un psychopathe s'il le fallait. Le plaisir était de voir l'effet qu'il pouvait avoir lui. Le voire subir se plaisir qu'il lui offrait sur ce plateau de désire perfide et charnel. Sakki devait  se laisser aller au jeu. C'était la seule règle dans cette pièce en ce moment.

Le plus jeune soupirait son envie. Gémissait son impatience. Il le voulait lui et tout cette énergie malsaine qui coulait dans ses veines. Oui tout ça n'avais rien d'équilibré, mais pour Naoki c'était se qu'il voulait et rien d'autre. La douleur ne lui faisait pas peur, même qu'elle le motivait. Il avait l'impression d'être plus vivant que jamais avec cette morsure dans son cou. Mais cette marque de dent bleutée comme un ciel nocturne, n'était pas assez. Non, il voulait que la douleur ce répande tel un poison dans ses veines. Parcourt sa peau et l'oblige à pleurer. Quelle lui arrache ses soupires d'abandon que Sakki pouvait lui arracher. Montrant clairement son envie à son frère, alors que celui-ci lui retirait son t-shirt. Sentir sa peau contre la sienne était tout simplement délicieux. Il ne se gêna pas pour le provoquer encore pour que son frère lui ordonne de se la fermer. Un petit gloussement lui échappa. La méchanceté était pour lui presque un compliment. Elle ne l'atteignait pas comme elle le devrait. C'était la seule réponse dont il s'attendait de la part du plus musclé. Son fessier se pressa un peu plus contre le membre de l'homme contre son dos.

Alors que sa main c'était  fait  d'abord dur et contrôlante , il eu le plaisir de sentir son frère frémir à se contact. À l'écoute comme jamais de son ainé il fut ravis de noter ce petit côté de lui qu'il ignorait jusqu'à maintenant. Ses lèvres s'étira un peu pour laisser apparaitre ses dents blanche. Bien heureux de cette constatation. Il gardera cette information précieusement en mémoire. Mais rapidement il transforma son contact en simple caresse fiévreuse. Voulant simplement sentir sa chaleur sous ses doigts et la douceur de sa peau. Laissant glisser ses doigts sur sa nuque. En soupirant fébrilement tout en laissant les lèvres de Sakki se posé doucement sur sa peau sensible. Il se mordit la lèvre en grimaçant presque de douleur. La douceur était un bien pire supplice pour lui que la souffrance brute. Ses frissons qui parcourait son corps tout entier. Cette impression déjà de se perdre dans cette envie puissante et ce désir aveuglant. Ça lui brûlait le ventre et son sang bouillait. Son coeur c'était déjà emballé comme un  fou attendant son supplice final avec énervement.

Il eu à peine le temps de terminer la caresse qu'il offrait ainsi hasardeusement à celui qu'il désire qu'il senti une main se refermer sauvagement sur ses cheveux. Sans hésitation, il suivi la poigne de son frère docilement. Exécutant ses désirs sans problèmes et même avec très grand plaisir. La main de son frère contre ses cheveux était dur et violente. Le plus jeune avait mal bien entendu, mais ça lui faisait du bien de ressentir cette force qu'il usait sur lui. Les menaces de son frère suffire à le faire gémir d'envie. Il allait le regretter ? Vraiment. Il le méritait de toute façon. Ho oui. Bien que Naoki était totalement désaxé il était  terriblement conscient qu'il était désaxé et sortait complètement de la normal. Il adorait faire tout le contraire de se qu'on pouvait bien attendre de lui. Provoquer , manipuler....Le plus petit des deux voulait réaliser encore à quel point il était un petit con déséquilibré qui cherchait la merde. Que son frère marque son corps avide de lui à jamais. Qu'il puisse se souvenir de chaque secondes de cet échange charnel.

'' Je n'en attend pas moins de mon grand-frère...''

Sa voix était enroué par l'émotion qui voyageait par vague dans son corps. Sa peau frissonnait suite au contact chaud et froid dont il était la victime. Le jeune posa une main contre le mur pour y prendre  une certaine appuis, même si cela ne changeait rien. C'était Sakki qui menait la danse. Naoki pouvait seulement provoquer, piquer, manipuler, il avait toujours eu que ça comme arme pour lui de toute façon. C'était le rôle de son grand-frère de l'éduquer comme il se doit puisque leur père avait depuis longtemps renoncer à son rôle. Fermant les yeux il se mordit la lèvre fortement pour passer l'impatience qui le prenait de nouveau. Les mains  de son frère sur lui, commençait à le rendre dingue. Fermant les yeux, il étouffa encore et encore les léger gémissements qui menaçaient de quitter ses lèvres. Incapable de s'en empêcher il arqua le dos ressortir ses reins et les serrer contre son membre fort et présent. L'envie le tiraillait de toute part. Le désir l'enivrait de plus en plus. Ces caresses sur son corps...Ces mains à la découverte  de chaque petit centimètre de sa peau. C'était à rendre fou.

'' Sakki...''

Que le plus jeune supplia dans un râle , le visage appuyer contre le mur, se mordant la lèvre de nouveau. L'impatience le gagnant encore plus. Il en voulait plus! Et ça commençait à le rendre complètement fou d'attendre comme ça sous les mains perverse et avide de son frère. Elles semblaient si forte et talentueuses. Il voulait les sentir bien plus encore que ces simple caresses.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [18+]Own Me, Hit Me, Use Me, What evar, I stay Here !    2015-03-07, 04:36


Sexual Disgrace

Your seed and my seed never mixes
The connection of this blood is eternal
You cannot finish suppressing the desire
To true brother...



L’ainé ne laissa pas plus de chance que cela au plus jeune de ce dépendre ou bien de simplement faire quoi que ce soit, celui-ci voulant lui faire comprendre que certes bien qu'il le laisse dans cette chambre alors qu'il n'en a pas le droit, ce n'ai que parce qu'il la décider et simplement parce qu'il veut lui faire subir ses désirs sexuels, ses malsaines et obscures pulsions incestueuses qu'il possède envers son petit frère. Le plaquant premièrement contre le matelas pour profiter un peu des touchers qu'il lui impose bien que cela ne semble point le déranger, tout le contraire, son corps réagit de lui-même et tout comme le plus viril des deux, l'impatience semble grimper en flèche. Le pourquoi que cette position ne tarda pas à changer, l'ainé plaquant le plus jeune contre le mur, voulant le soumettre a sa volonté, le pauvre étant pressé entre le corps musclé et tatoué et le mur froid de la pièce. Tandis que de son côté, Sakki laisse par moment entendre des grognements d'impatience et d'envie sauf qu'il n'a point aussi expressif et sonore que le plus jeune, non il n'ai point aussi impatient et démonstratif que lui, surtout pas lorsqu'il ne reçoit pas vraiment d'attention bien que la dominance qu'il impose au plus jeune présentement est une sensation des plus agréable.

Petit merdeux fut le mot qu'il aurait soupiré s'il aurait pris la peine de prendre la parole, mais, présentement il est occupé a quelque chose de bien plus divertissant que de ce distraire de mots inutiles alors qu'en temps normal il est loin d'être du type a être des plus bavard, néanmoins il ne ce gêne point pour démontrer physiquement ses pensers ou bien simplement son humeur, le pourquoi qu'il préféra tout simplement presser son envie grandissante bien comme il faut contre son joli postérieur pourtant si invitant et ceci bien malgré le lien de sang, chose qui rend peut-être les choses encore plus intéressantes, ce désir malsain et puissant qui depuis leurs retrouvailles ne cessait de grandit encore et encore, jusqu'à aujourd'hui ou Naoki poussa les choses un peut plus loin et cette retenue que c'était imposé le plus vieux flancha et il ce laissa aller par cette perversion lubrique qu'il possède envers le corps efféminé de son frère.

Ses mains glissant sur son corps si docilement offert ont lui, le voyant ainsi pour la première fois, complètement soumise et bercée par les doux plaisirs des envies charnelles qu'apporte le corps sur l'esprit. Les mains ferme et possessive du plus vieux se promenant sur lui avec frénésie, cherchant à connaitre chaque parcelle de ce corps qu'il a désiré pendant ses dernières semaines. Une main glissant sur sa cuisse, remontant jusque,a sa hanche qu'il saisit fermement, remontant par la suite le long de son ventre pour monter jusqu'a l'une de ses billes de chaire qu'il saisit sans manière, ni douceur, pinçant ce morceau de chair qui ne demande qu'a avoir un peut d'attention alors que son bassin lui continue de ce frotter. Les lèvres de l'ainé contre la nuque du plus jeune qu'il explore du bout de ses lèvres, son souffle chaud qui percute cette peau qui ce réchauffe si rapidement comme si tout comme lui il attendait avec impatience que ce moment arrive, mais, contrairement a ce qu'il aurait peut-être crut, il ne lui offre pas la moindre attention personnelle, cherchant simplement son propre désir, ses propres satisfactions, laissant le membre tendu du plus jeune dans la moindre attention, il n'ai point présent pour lui offrir quoi que ce soit, mais, pour lui donner une leçon, assouvir ses pulsions personnelles.

Lorsque le jeune brun vint soupirer le prénom du plus grand des deux, il laissa échapper un grognement d'impatience et sans la moindre délicatesse, il fit descendre avec une impatience non dissimulée le boxer du plus jeune, juste assez pour que son fessier bien ferme et rond soit a vue, juste a la bordure de celui-ci, une main venant empoigner son croupion qu'il serra bien fermement, comme s'il jugeait un peut la marchandise de son petit frère et sans lui dire quoi que ce soit, il usa de l'une de ses jambes afin de les lui écarter. Le retenant par la nuque d'une main afin qu'il reste bien sagement contre le mur, il ce décolla légèrement de lui, son regardglissant sur son dos dévoilé, sans la moindre imperfection, chose qui fit sourire d'envie Sakki qui vint finalement empoigner son propre membre qu'il vint presser contre son cul et sans plus attendre, il le pénétra , ce positionnant en sorte que le corps du plus jeune soit plus haut que son bassin, laissant son membre s'enfoncer jusqu'au fond, jusqu'a ce qu'il puisse sentir les rondeurs du postérieur de celui-ci ce coller contre son corps, ainsi incliner, il n'a point le choix d'être toujours bien au fond de son joli cul. Tout le long de la pénétration, un lourd et magnifique grognement rauque s'extirpa des lèvres de l'ainé qui frémit les yeux, profitant de cette sensation ho combien enivrante et agréable. Toujours en lui maintenant la nuque, il commença a ce mouvoir en lui, laissant son bassin rouler bien habilement de bas en haut, laissant a chaque coup son membre pratiquement ressortir, variant entre la brutalité et la douceur pour commencer, faisant a chaque fois mine de ce retirer doucement, laissant que le bout de son gland a l'intérieur pour ensuite entrer avec force,en lui, cognant bien au fond. Chaque coup laissant un nouveau son s'extirper d'entre les lèvres de l'ancien yakuza qui se laisse bercer, enivrer par cet échange qui est bien loin d'être moral. La respiration s'accélérant bien rapidement.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [18+]Own Me, Hit Me, Use Me, What evar, I stay Here !    2015-03-17, 18:33

“God,he said, I have to have you.
'Take me. Own me. Use me. Pick a verb. Just please.
'Fuck you. I'm going to fuck you. That's my verb.”
KOROSU Naoki & KOROSU Sakki


Les mains contre le mur, le plus jeune des deux resta sagement là, laissant son frère se faire un plaisir à se sentir si fort et à profiter de la vue. Ça faisait très bien l'affaire du brun qui n'attendait que ça. Qu'est-ce qui avait bien pu les mener à un tel désir incestueux entre eux deux. Peut-importe la raison Naoki et Sakki savaient très bien se qu'ils voulaient et ils l'obtiendraient! Les ongles du plus petit se refermèrent sur le mur, créant un léger grincement alors qu'il étirait le cou en fermant les yeux. Les mains de son frère sur son corps. L'impatience le gagnant bien rapidement, il se mordit la lèvre en gémissant de mécontentement. Les sourcils froncé, alors qu'il provoquait encore un peu le plus fort des deux. Il fut bien heureux de voir que Sakki aussi était bien désireux rendu à ce point. Coincé ainsi  entre le mur et le corps imposant de son frère, il aurait pu se sentir obligé ou agresser et pourtant c'était tout le contraire. Comment ce sentir obligé d'avoir ce genre de contact avec lui si c'était exactement se qu'il attendait?!. Il profitait pleinement de cette situation surtout!

Soupirant le prénom de son frère il se courbait un peu le dos pour pour sentir un peu plus le  corps de son  ainé contre ses reins. Soupirant en souriant alors que son frère répondait activement à sa demande de contact. Le plus jeune arrivait clairement à sentir l'excitation du plus vieux contre lui, malgré la mince couche de tissu  qui les séparaient. Il aurait bien voulu tourné son visage face au mur pour appuyer son front sur le mur froid, mais la main de son frère lui maintenant la nuque bien en place, il devait canaliser son envie grandissante autrement. Se vengeant donc sur sa respiration qu'il tentais de canaliser un peu....sans vraiment y arriver. Comme il n'avait pas réussi à faire taire cette envie qu'il avait de coucher avec son frère depuis qu'il l'avait retrouver. L'envie de le toucher de façon qui était en fait complètement interdite.

Les mains habilles de son frère plus vieux parcourait sa peau, lui arrachant quelques soupires déjà. Un souffle chaud désireux de plus amples sensation. Lui offrant tout se qu'il possédait seulement, son corps à l'allure presque  versatile. Ayant pour seul retenus que se simple mur qui soutenait de sa droiture leur écart de conduites. Suivant doucement le mouvement des mains baladeuse de son frère, il écarta légèrement les cuisses au même rythme que les caresse de son ainé. S'émerveillant de seulement vivre ce moment qu'il avait attendu depuis un moment. C'était si mal de vouloir une telle chose et Naoki en ressentait une honte qui le motivait simplement plus encore à tomber dans ce moment tabou. Se cabrant alors doucement lorsque l'une de ses billes de chaire fut prise comme simple et  douce victime. Une vague de frissons le traversa alors de la tête aux pieds lorsqu'il senti le souffle  chaud du plus fort heurter la gorge et ses lèvres lui enflammer la peau.  
En aucun cas il craignait la dureté de son frère, le contraire le  laisserait sans réaction de toute façon. Son contact dur et autoritaire lui était bien plus sécurisant que n'importe quoi d'autre. Il voulait sentir toute cette violence en lui sans jamais s"en plaindre. Le plus jeune arrivait clairement à sentir l'impatience de son frère et son coeur s'emballa simplement encore plus. L'envie lui brûlait le ventre, mais il savait pertinemment que Sakki ne ce souciait pas vraiment de ce détail et ce n'était pas plus mal. Naoki arriverait très bien à prendre son pied malgré tout. Et ça, même avec ou sans la bestialité du plus vieux. Malgré tout, il ne pu s'empêcher de soupirer le nom de son frère soulageant quelque peu le supplice que celui-ci lui faisait vivre. Sa voix enroué et suppliante laissa quand même paraitre ceci comme un ordre plutôt qu'une demande. Alors que le plus grand répondait par un grognement, le visage du plus jeune s'éclaira d'un petit sourire. Enrager son frère était une activité très stimulante et naturel pour lui. Subir sa colère ensuite encore plus!

Il n'eu pas à attendre plus longuement. Bien vite il se retrouva le boxer descendu et la poigne de son frère bien fermement contre ses fesses. Le plus jeune se tendit quelques secondes, ayant un peu peur d'avoir pousser la note un peu trop loin, mais non. Sakki profitait seulement du jouet que le jeune lui offrait. Docilement, il écarta encore les jambes à la demande physique de son frère et l'observa du coin de l'oeil. Incapable de se retourner pour le regarder de toute façon, il attendit avec hâte la suite. Il ne manqua pas de remarquer que le tatoué prenait une petite pause pour  profiter de la vue et un sourire se dessina de nouveau sur ses lèvres, juste  avant qu'il ne se mordre la lèvre, le temps que son frère passe à l'action. Il n'eu pas bien longtemps à attendre avant de sentir le membre de son frère se faire un chemin en lui. Une décharge électrique traversa son corps bouillant déjà d'envie. Un gémissement enroué s'échappa d'entre ses lèvres, alors que son coeur s'arrêtait quelques minutes.

Il ferma les yeux tout en détendant tout son corps sauf ses poings qu'il referma violemment. Cette sensation horrible et si chaude était la meilleur qui pouvait exister. Sentant cet homme entrer tout au fond de lui pour ensuite y ressortir. Cet homme qui était rien de moins que son propre frère. Son corps complètement submerger d'émotion frissonna de plus belle alors qu'il sentait encore le membre de Sakki exécutait de profond mouvements de va et viens. Lui arrachant plus amples soupires qui se transformèrent en gémissements étouffés. Le plus vieux le pénétrait sans ménagement si bien que le plus petit eu bien vite mal au dos à force, mais il était à la merci de son ainé, impossible de bouger pour lui. Il n'avait qu'à subir les coups de bassins dément et grisant. Celui-ci s'amusant à varier la vitesse de ses coups et à presque quitter le postérieur du plus jeune. Arrachant un râle de plaisir à sa victime à chaque nouvelles pénétration brutal de sa part. L'esprit de Naoki ce retrouva bien vite dans un état incontrôlable alors que la chaleur de son corps ne cessait plus d'augmenter. Malgré l'intensité du plus grand, le petit brun en désira encore plus une fois que l'effet de surprise du début fut passé. Il écarta un peu les jambes de nouveau en se poussant un peu avec ses mains. Fermant les yeux en grognant de désir.

La poigne contre sa nuque l'empêchait de pouvoir ce mouvoir d'avantage, mais pour rien au monde, il voudrait que cette main quitte son cou frèle. Sakki changea enfin sa cadence au grand plaisir du plus petit qui laissa une plainte ronronner au fond de sa gorge tout en fermant les yeux. Perdant complètement le nord et le controle de lui même , il ne fit que profité de cette sensation absolument captivante qui se trouvait en lui. Trouvant le moyen de tourné la tête légèrement pour appuyer son front au mur tout en laissant son frère lui faire ressentir cette sensation si hypnotisante encore et encore. Ne voulant pas que ça se termine.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [18+]Own Me, Hit Me, Use Me, What evar, I stay Here !    2015-03-17, 19:47


Sexual Disgrace

Your seed and my seed never mixes
The connection of this blood is eternal
You cannot finish suppressing the desire
To true brother...




Tels un voleur, un imposteur, mais, surtout cette créature bestial qui le caractérise en tant que personne malsaine et non fréquentable il agit tel un violeur, lui imposant ses moindres désirs, sans pour autant lui offrir la moindre délicate attention, ne cherchant que son plaisir personnel dans cet ébat charnel incestueux, mais, ceci non pas parce qu'il ne prête jamais attention aux désirs de l'autre personne, mais, simplement parce que présentement il offre une leçon a son petit frère afin de lui démontrer plus que clairement qui est-ce qui domine dans cet appartement, qu'il en est le mâle alpha et que ce n'ai pas parce qu'il a réussi a animer la créature avide de luxure en lui qu'il s'en retrouvera pour autant satisfait. Bien conscient que ses coups de bassin, que ses quelques attentions semblent faire leurs effets ce n'ait toutefois pas ce qu'il pourrait ressentir si l'ainé des deux frères ce donnerait la peine de lui offrir de l'attention, surtout a ce membre bien gonflé de plaisir qui doit présentement offrir une certaine douleur a ne pas recevoir la moindre attention ainsi. La patience de Sakki a toutefois, ses limites et lui-même ce perdit dans son propre jeu et ce retrouva bien rapidement impatient de satisfaire ses propres désirs qui ne demandent qu'a être comblé et ceci sans la moindre attente et surtout avec ou sans la permission de son partenaire qui dans cette situation ne semble nullement désapprouvé cette option.

Lorsqu'il eut descendit le boxer du plus jeune jusqu'au bas de ses cuisses, il le pénétra sans même prendre le temps de le préparer, l'envie pressante de posséder le corps de son frère étant beaucoup trop grand, ce geste incestueux étant étonnement une des choses les plus enivrantes et excitante qu'il vécut jusqu'à aujourd'hui, totalement obnubilé par le corps de son petit frère qui lui fait envie alors que ce désir charnel est encore plus puissant que le lien de sang qui fait d'eux des frères. Bien rapidement il laissa ses mouvements de bassin ce faire plus rythmé alors que le corps tendu et fébrile de son frère semble réagir au quart de tour au moindre de ses mouvements comme si tout comme le plus vieux, il n'attendait que cela depuis le premier jour de leurs retrouvailles.

Le corps du brun ce retrouva rapidement recouverts de perles de sueur, dirigeant l'ébat avec un désir de domination et de possession comme cela c'était produit qu'avec Chisei bien qu'a l'égard du rose il fut, disons bien plus tendre et moins bestial qu'avec le plus jeune, mais, ceci est une autre histoire, car présentement il est plutôt occupé a quelque chose de différent, de complètement physique et sauvage. Lorsque Naoki réussi a accoté son front contre le mur, l'ainé lui relâcha la nuque bien que cette prise était enivrante et dominatrice, il préféra mettre cette main contre l'autre hanche du jeune homme afin de mieux contrôler le mouvement de bassin brutal qu'il lui offre. L'ancien yakuza put de ce faite rendre la pénétration encore plus profonde et accélérer le rythme, désireux de pouvoir entendre son frère perdre la tête sous ses envies obscènes. Le corps de l'ainé vint alors se plaquer contre celui du plus efféminé, son torse puissant maintenant pressé contre le dos du plus jeune alors que l'on aurait presque pu croire que leurs deux corps étaient faits en fonction qu'ils puissent ainsi être pressés l'un contre l'autre. Les lèvres de Sakki vinent ce loger contre la nuque humide du plus jeune, son souffle chaud et légèrement saccadé s'y percutant alors que de merveilleux roucoulements rauque et viril s'échappent d'entre ses lèvres par le plaisir qui l'enivre présentement. Bien rapidement il vint mordre sa nuque, le marquant une fois de plus de son passage, ayant cette envie malsaine de le marquer encore et encore, de le recouvrir d'innombrables marques afin qu'il puisse se rappeler que son corps lui appartient présentement, qu'il est soumis à ses désirs et que quoi qu'il arrive, il ne sera que le petit frère subissant les désirs de son ainé.

Malgré le désir et le plaisir qui enivre le corps et l'esprit du tueur il ralentit les mouvements ayant envie de sentir les lèvres chaude et humide du plus jeune s'occuper de lui, voulant sentir cette langue percée s'occuper de son membre et sait le pourquoi qu'il ce retira de lui, ce fichant bien de la plainte qui s'en suivit et de son désaccord. Ce décollant de lui, il lui empoigna de nouveau la chevelure dans une poigne forte et ferme, le tirant vers l'arrière, jusqu'a ce qu'il finisse par tomber sur le dos, le plus jeune maintenant allongé contre le lit sur son dos, le haut du corps de Naoki vers le corps fièrement dressé de son ainé qui vint sans plus de manière lui placer son membre juste au-dessus de son visage, un sourire pervers aux lèvres alors qu'il jette un regard a son frère.

Si tu en veux plus, va falloir travailler pour.

Qu'il murmura d'une voix rauque, complètement embrumer par le plaisir et le désir de le sentir s'occuper de lui de cette manière, mais, surtout dans cette position d'infériorité sachant très bien que son petit frère est bien loin d'être une petite créature soumise, mais, le voir ainsi l'amuse et l'idée qu'il ce retienne d'agir avec cette arrogance habituelle qu'il possède l'amuse beaucoup. Relâchant sa tignasse, il glissa sa main contre son visage, puis sa mâchoire, descendant le long de sa gorge pour ensuite descendre le long de son torse, glissant ses doigts contre son corps frêle, mais, ho combien invitant, terminant son chemin au niveau de son aine, faisant bien exprès de frôler le membre de son petit frère qui cherche que cela avoir de l'attention, mais, il ne le lui offrit pas et remonta sa main jusqu'a l'une de ses billes de chaire qu'il coinça entre deux de ses doigts afin de jouer avec, profitant toujours et encore de cette vue ho combien plaisante.

Suce-moi.

Qu'il finit par réclamer dans un ordre alors qu'il vint pratiquement poser son membre chaud et bien ferme tout près des lèvres du pls jeune alors qu'il vint pratiquement forcer l'entrer sans pour autant le faire, démontrant simplement son impatience a l'égard de cette situation, désirant réellement de pouvoir le voir s'adonner a la tache que lui dicte son grand frère avec une impatience non dissimulée.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [18+]Own Me, Hit Me, Use Me, What evar, I stay Here !    

Revenir en haut Aller en bas
 

[18+]Own Me, Hit Me, Use Me, What evar, I stay Here !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche technique et news de Stay with me
» Dominican boatpeople resorted to cannibalism to stay alive
» La cahutte de God' ~
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)
» guitatre electrique!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TOKYO REBORN :: LE REPOS DU SOLDAT :: Archives-