AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouvelle recrue, quoique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Nouvelle recrue, quoique...   2015-07-05, 19:21

J'avais un peu de mal à trouver du temps pour moi. Mon groupe était vraiment en demande de soutien. Parfois j'avais l'impression d’œuvrer pour rien. Je me demandais si ce que je faisais servait à quelque chose. En effet, mine de rien, j'étais de temps assaillie de doute concernant l'idéologie de mon père. Ce qu'on était en train de créer était-ce vraiment pour la bonne cause ? Quand allais-je pouvoir parler de ce projet de virus, sans créer la peur et la panique. Et surtout étais-je capable de mener ce projet d'une envergure, quasiment internationale. Cela dépassait l'entendement. Je soupirai en me laissant tomber dans mon fauteuil moelleux, allumant nonchalament mon ordinateur. Calée de vant mon bureau, je consultais rapidement mes messages, email etc. Ensuite, je commençais le vrai travail. J'ouvris le site dédié à notre cause, ouvrant tous les panneaux d'administration, les boites mails associées, bref tout le barda qu'il fallait régulièrement contrôler. Je me connectais sur notre serveur privé également, lisant rapidement les rapports du jour, expédiant les mails de propagande, les mille tâches obligatoires qu'imposait ma fonction.

*Tiens, une adresse inconnue ? Une nouvelle recrue *

Je me trouvais entre la joie et la perplexité quand j'ai ouvert le mail. Généralement les personnes qui envoyaient des messages était soit déjà très emballés, soit c'était essentiellement des insultes nous traitant de nouveaux Hitler... Enfin, je m'attendais au pire. Cette boite mails était réservée à ceux qui voulaient vraiment nous contacter, et donc pas accessible à tout le monde. La boite réservée aux simples adhérents était différente, la boite pour question, encore une autre... Bref, j'avais beaucoup de boite différente. J'ouvris le mail intriguée.

Une jeune fille qui demandait de l'aide... Enfin ce n'était pas très très clair, elle semblait en grand besoin tout en essayant de garder la face. Bref un peu mélangé tout cela.
Elle voulait voir quelqu'un du groupe qui pourrait l'aider à surmonter le fait... Qu'elle était une reborn. J'eus un grand sourire. C'en était une. Je lui répondis de suite, lui propossant un RDV. J'espérais la voir parmi nos rangs. Elle pourrait même être la preuve, ou bien, au moins une de celle que nos dévoués allaient vouloir protéger, la demi-déesse que le groupe admirait tant.
Je lui proposais donc de se voir le lendemain, devant la bibliothèque, dans un petit café où j'avais l'habitude d'aller.

Puis je croisais les doigts attendant avec impatience sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 181
MA TÊTE : Mika Nakashima
J'AI : 24 ans
JE SUIS : Japonaise
MessageSujet: Re: Nouvelle recrue, quoique...   2015-07-05, 21:38

Tenue. Hanabi désespérerait depuis quelques temps, tout ce qui semblait vouloir lui sourire tombait en ruine voir retournait à l'état de néant. Comme Tôru. Elle avait aimé ce mafieux autant qu'il lui donnait d'affection, il la protégeait et lui donnait même de l'argent si, en échange, elle devenait un pantin de la mafia. Trois fois ce qu'elle gagnait en temps qu'hôtesse, trois fois ! Certes son salaire était une misère, mais grâce à lui elle pouvait payer son loyer et garder un toit au dessus de sa tête. Mais tout ne dure qu'un temps pas vrai ? Du jour au lendemain, il disparut. Lui et toute la mafia. Hanabi pleura beaucoup, tout comme Kaori, comme si cette dernière avait perdu pour la deuxième fois l'homme qu'elle aimait. La junkie avait arrêté son travail, elle n'avait plus besoin de se montrer ou de se donner, elle avait même arrêté la drogue, elle voyait un avenir avec cet homme, elle voulait un avenir avec cet homme.
De ce fait, elle retomba dans la misère, son ancien patron ne voulait plus la reprendre car il en avait trouvé un bien mieux disait-il, alors maintenant elle vivait par le biais du sexe. Et c'était dur. Actuellement, elle avait deux loyers de retard et le propriétaire n'allait pas tarder à la jeter dehors, elle ne mangeait presque plus et reprenait des substances illicites. La pauvre Kaori était tombée au plus bas, autant rester morte que de subir ça. Puis Ren ? Du moins, Hiroki ? Où était-il ? Elle ne l'avait plus revu non plus, ils avaient tous quitté sa vie, Hanabi se retrouva à nouveau seule face à son destin. Puis avec ces histoires concernant les reborns, elle se sentait encore plus perdue.

Un soir, un de ses clients semblait travailler dans une association venant en aide aux reborns, du moins c'est ce que la jeune fille compris, bien évidemment il y avait aussi des citoyens normaux là-bas, il cherchait des arguments pour la persuader d'aller voir. Hanabi se tût et se contenta de coucher avec, mais elle retenait cependant ce qu'il avait dit. Il lui laissa même une petite carte. Avec l'adresse web de cette fameuse association.
La pauvre femme s'en alla dans un cyber café, Kaori connaissait bien ce genre d'endroit, pour Hanabi c'était la première fois. Trouvant un pc libre, elle se rendit sur ce fameux site et lit tout avec attention. Devait-elle y croire ? Mais au fond, elle avait déjà touché le fond du gouffre, et si il s'agissait d'un piège et qu'elle se faisait tuer, le calvaire serait enfin fini. Kaori laissa un mail, sachant davantage utiliser un ordinateur que Hanabi, les deux esprits s'entendaient mieux qu'avant, forte heureusement. Une réponse survint assez tôt. Et Hanabi accepta, avec l'heure à laquelle elle serait approximativement dans ce café.

Le lendemain matin Hanabi se prépara, portant des vêtements assez amples cachant sa maigreur et surtout une quelconque morphologie au cas où ces gens allaient la rechercher par la suite, elle s'attacha ses longs cheveux noirs corbeaux et ne se maquilla pas. Elle se trouvait méconnaissable mais c'était loin d'être le cas.

Une fois au café, elle ne voyait personne et s'installa donc à une table. Seule. Le serveur vint la voir mais cette dernière dit simplement qu'elle attendait quelqu'un, elle ne pouvait se permettre de se payer le luxe d'un café, elle était pauvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nouvelle recrue, quoique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nouvelle recrue
» Arrivée d'une nouvelle recrue
» Répartition d'une nouvelle recrue [Gryffy]
» [PV Sadko] Nouvelle vie...
» Kevin Button nouvelle recrue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TOKYO REBORN :: LE REPOS DU SOLDAT :: Archives :: RPs-