AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 18+ Animal I have become • Sakki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: 18+ Animal I have become • Sakki   2015-01-11, 22:08


 
Animal I have become
 
Korosu Sakki & Nakamura Yoru

 

 
Le parc est un lieu paisible de Shinkyo. Aujourd’hui, Yoru avait l’esprit particulièrement embrumé, lassé de traîner un corps si faible qui peinait à reprendre des forces. Une enveloppe corporelle rongée par la drogue et la luxure.  Le temps orageux était agréable, et tout au fond de lui il était certain que rien ni personne ne pourrait troubler le calme de ce parc. S’apaiser et se ressourcer dans un petit coin de nature, quoi de mieux ? Il n’avait pas particulièrement envie de rentrer, pas non plus envie de croiser Kinnori avec qui il s’était embrouillé la veille à cause d’une histoire de vaisselle sale traînant dans l’évier de la cuisine. Son nouveau frère n’était pas du genre facile à vivre. Ainsi, dès qu’il aurait assez d’argent de côté, il songeait à partir, pour vivre seul dans un petit appartement. Même dans un lieu mal fréquenté, il s’en fichait bien tant qu’il ne devrait plus avoir à supporter les ronflements de son frère et son désordre.  

Des enfants en compagnie de leur mère étaient là, non loin, en train de jouer après être sortis de l’école. Yoru se souvenait que lorsqu’elle était encore enfant lors de sa vie d’avant, sa mère l’emmenait souvent dans un parc de Nagano semblable à celui-ci où elle pouvait passer des heures entières à jouer à chat avec d’autres enfants, à se balancer et à courir après un ballon. Avoir des enfants était de nouveau possible, même si dans cette nouvelle vie, elle ne pourrait bien entendu pas les porter durant neuf mois dans son ventre et leur donner vie. Pourtant, à l’idée de s’occuper d’un enfant qui serait la chaire de sa chaire, Yoru esquissa un sourire. Il faudrait qu’il trouve une femme, un jour ou l’autre. Mais la tâche allait s’avérer compliquée. Même si Yoru était du genre à manger à tous les râteliers, on l’avait plus souvent croisé en compagnie d’hommes que de femmes. Il était notamment sorti avec un dénommé Akamatsu Chisei, un drôle de garçon aux cheveux roses. Avec ce nouveau corps, Akiko ne s’était pas encore livrée au plaisir de la chaire autrement qu’en solitaire, par curiosité. Comment était-ce de faire l’amour lorsque l’on est un homme ? Elle se demandait bien quelles sensations l’on pouvait avoir.

Pourtant trouver la personne qui pourrait de nouveau partager sa vie n’était pas sa première priorité. Son ancien mari avait lui aussi été assassiné, sans aucun doute par les types qui l’avaient tué elle et leur boss, qui par la même occasion était son beau-père. Peut-être qu’il était là lui aussi, quelque part à Shinkyo, attendant son heure pour se manifester. Mais comment retrouver sa moitié lorsque qu’elle ne ressemble plus à ce qu’elle était autre fois ? Comment savoir si Genji avait lui aussi eu le droit à une seconde chance ? Aujourd’hui, ils auraient fêté leurs un an de mariage. Soupirant et cherchant à chasser ces idées mélancoliques de son esprit, Yoru tira de la poche de son blouson son paquet de cigarettes et en alluma une avec soin. La nicotine avait pour effet de le soulager, de le détendre.  Observant les enfants s’en aller peu à peu en donnant la main à leurs mères pour très probablement rentrer chez eux ou bien rejoindre un cours de soutien dans une matière quelconque, le Yakuza esquissa un sourire. L’école… Dans son ancienne vie, Akiko n’avait jamais vraiment aimer ça. Yoru non plus, n’aimait pas ça. Au moins sur ce point-là, tous deux semblaient s’accorder sur l’inutilité des connaissances inculquées par le système scolaire Japonais.

Au loin dans la lumière du jour qui faiblissait un peu plus de minutes en minutes pour laisser l’horizon se rougir, il cru reconnaître quelqu’un qu’il n’avait absolument pas envie de rencontrer. Un sombre connard parmi tant d’autres ? Sakki était bien plus que ça. Il était un pauvre con, mais en plus de ça un violeur. Se relevant du banc sur lequel il avait passé toute sa fin d’après-midi, Nakamura écrasa son mégot de cigarette à l’aide du talon de sa botte et pris soin de relever ses manches et de craquer les jointures de ses mains. La bagarre… Elle était très certainement inévitable. « HEY CONNARD ! »
 
crackle bones


Dernière édition par Nakamura Yoru le 2015-01-18, 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: 18+ Animal I have become • Sakki   2015-01-12, 16:52



Get up, come on get down with the sickness

Looking at my own reflection
When suddenly it changes
Violently it changes
Oh no, there is no turning back now
You've woken up the demon in me




Lorsque la tranquillité tant bien méritée ce retrouve bafoué par l'ironnie du hasard, tel un rat qui s'engouffre dans un navire, celui-ci emportant lasse peste et toute autre maladie que peuvent apporter ses bestioles sans utilité dans ce monde, sans la moindre signification autre que d'être de perfides créatures, celles-ci quittant le navire au premier problème. Pour être plus précis, ce rat, cette créature insupportable et indésirable n'ai nulle que Yoru, l'ex petit ami de Chisei. Peut-être qu'il n'apprécie point le faite que Sakki fasse ce qu'il désire avec le pauvre voleur qui ce retrouve pris entre ses griffes ou bien serait-ce le faite qu'il a réussi la ou il ne réussit pas par le passé, lui prendre sa virginité et bien que cela ce fit avec brutalité, qu'il ne fut point assez courageux pour le lui prendre de force que le fit l'ancien Yakuza. Néamoins il sait très bien que la cause directe reste le faite qu'il doute que le brun n'ait point du type très doux a l'égard du plus jeune, mais, cela est-ce que cela le préoccupe réellement? Nullement, eh puis ce n'ait point comme s'ils ce côtoyaient bien souvent, celui-ci ayant croisé son chemin qu'une seule fois avant cela et ce fut une rencontre assez brusquée, un peu comme celle-ci ou il a simplement droit a cette insulte bien prononcée, si peu subtile.

Cette simple et unique vue, ce simple commentaire suffit pour faire monter l'adrénaline d'un coup, grognant légèrement son mécontentement, cette agressivité qui monta soudainement en lui. Ce petit présent qu'il lui avait offert la dernière fois ne lui avait point suffi? Un nez cassé, c'est asse marquante et précis comme message? Faut croire que non. Yoru avait les manches remontés, le voilà bien énerver le pauvre chaton sauvage effarouché?Il devrait savoir qu'il ne faut jamais s'attaquer a plus fort que soit sous peine d'en finir avec des problèmes majeurs. Premièrement, il l'ignora, continuant son chemin sans rien dire, mais,voyant bien que celui-ci continua a le suivre, il ce stoppa net et ce retourna bien lentement, le regard sombre et sans émotion du tueur ce logeant dans celui de son futur compagnon de jeu qui semble pris d'une fureur qu'il ne semble pas être capable de contrôler.

Tu jappes bien fort.

Qu'il soupira découragé par l'autre homme qui au lieu de simplement passer son chemin vient a l'encontre de son ancien bourreau. Voilà l'une des raisons du pourquoi normalement Sakki ne sort point le jour, n'appréciant pas particulièrement les gens, la présence du monde, le soleil et justement la possibilité d'être aperçu dans les rues. Plutôt nocturne et peu bavard, il évite les contacts humains inutiles, ceux-ci étant plus dérangeant qu’autre chose et puis faut le dire, il est recherché par la police ainsi que par le crime, la lumière est en quelque sorte son ennemi, mais, aujourd'hui fait exception a la règle, il n’en avait point le choix, de petites affaires a réglé disons le ainsi.

C'est donc cigarette aux lèvres qu'il le regarda venir a lui avec un empressement qui le décourage presque, serait-il si pressé de recevoir une nouvelle correction? Il vint prendre sa cigarette d'entre ses propres lèvres, laissant la fumer s'en échapper pour suite a cela laisser le restant de celle-ci rencontré le sol pour finalement ce retrouver écrasé par la semelle de son soulier.

Je te laisse une dernière chance de rebrousser chemin.

Qu'il rajouta sur un ton ferme, voulant lui faire comprendre qu'il lui laisse une chance, qu'il cette montre clément a son égard, mais, ceci par simple et pur égoïsme causé par le simple faite qu'il n'ah point envie de laisser toute cette agitation emmener l'attention sur eux, sachant fort bien qu'il ne sera point long avant que tous deux finissent par être repéré par les forces policières et l'ancien Yakuza soit en tête d'affiche dans les recherches. S'il ce fait arrêter, si le yakuza retombe sur lui, le pauvre Chisei ce retrouva sans protection, sans personne pour le protéger et tout cela sera la faute de Yoru qui ne sait point ce qu'il fait et bien qu'il semble bien confiant sur la suite des évènement, le pauvre animal enragé qui fonce sur lui devrait être moins confiant. Sakki sait très bien comment cela risque de se terminer et mine de rien, le pauvre Yoru ne risque pas d'apprécier cette conclusion.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: 18+ Animal I have become • Sakki   2015-01-13, 14:48


 
Animal I have become
 
Korosu Sakki & Nakamura Yoru

 

 
« J'ai pas peur de toi, espèce de sous merde. » La froideur contre l'ardeur. La glace et le feu. Tous les deux étaient aussi différents et contradictoires que ces deux éléments. Si Korosu de son côté ne laissait rien paraître et avait revêtu un masque de froideur Yoru quant à lui exprimait son dégoût et sa haine sans les cacher. A quoi bon ? Korosu savait exactement quels sentiments il nourrissait à son égard. Une haine noire, mais avant tout un désir de vengeance. Il se fichait bien d'avoir eu le nez cassé, ce n'était ni la première fois ni la dernière fois qu'il prenait des coups. Non, s'il voulait se venger,n c'était bel et bien pour ce qu'il avait fait subir à Chisei.

Le petit voleur n'était certainement pas un innocent, mais est-ce pour autant qu'il devait se faire violer ? Chisei aurait mérité mieux. Chisei avait comme tout le monde sur cette planète droit à l'amour d'une autre personne. Et celui qui allait pouvoir le rendre heureux, ce n'était certainement pas Sakki et ses manières de brute primitive. Peut-être bien que le bonbon rose s'habillait comme un catin... Mais si l'on devait violer toutes les filles portant une mini jupe, on ne serait pas rendu.

Afin de provoquer son adversaire, le yakuza poussa l'autre de manière peu délicate. « Si c'était pas si personnel, j'aurais fait en sorte que le clan Inagawa-Kai t'ai déjà égorgé. » Ouvrant sa veste pour prouver qu'il ne portait aucune arme à feu ni couteau, il lança un regard empli de dédain à l'égard de son homologue. « Un combat sans armes, juste nos poings. On a une affaire à régler toi et moi. » Et la seule manière d'obtenir justice était aux yeux de Yoru une fois de plus la violence. Répondre à la violence par la violence. Il n'allait pas tendre l'autre joue à l'instar du Christ. Il n'était pas un martyr, et se considérait bien plus comme un guerrier que comme un saint. Yoru était à lui seul un blasphème, un véritable démon. Et malgré ses grands airs, Sakki n'était rien de plus. Il était sans doute même pire. Malgré son passé de Toxicomane accro à l'héroïne, le brun savait qu'il valait mille fois plus que l'autre délinquant.  

« Je t'explique comment ça va se passer, Korosu. On va se trouver un coin à l'écart pour pas être dérangés par les flics, et j'vais te casser la gueule. » Il sentait déjà le regard des passants. Se battre comme deux chiens face à eux n'était pas une bonne idée. Les civils devaient rester en dehors de tout ça, en dehors des affaires de truands. ça ne les concernait nullement, et l'ignorance était la clef de leur tranquillité. Sakki n'avait pas le droit de faire une telle chose à Chisei. Yoru n'était en aucun cas jaloux de ne pas avoir été le premier à baiser le bonbon rose. Au contraire, il était même quelque part fier de ne pas avoir été au bout comme Sakki, d'avoir réussi à se contrôler pour ne pas le souiller. Les souvenirs de leur relation étaient parfois clairs, d'autre fois plus flous sans doute à cause de la drogue et de ses effets. Il se souvenait avoir réellement aimer cet arnaqueur, s'être montré parfois tendre avec lui. Pourtant, maintenant, tout était terminé.

Crachant par terre avant de relever les yeux vers son adversaire, il fit signe à ce dernier de le suivre. A l'écart de la foule et des civils susceptibles de prévenir la police d'une bagarre ayant éclatée en plein jour dans le parc de Shinkyo, tous les deux s'étaient dirigés vers l'arrière d'un terrain vague, sans doute destiné à accueillir par la suite un nouvel immeuble.
 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: 18+ Animal I have become • Sakki   2015-01-13, 22:07



Get up, come on get down with the sickness

Looking at my own reflection
When suddenly it changes
Violently it changes
Oh no, there is no turning back now
You've woken up the demon in me




Comme il peut ce montrer agressif pour rien, si en colère pour nulle autre que ce désir de vengeance personnelle alors qu'au final cette même colère qui le motive a poussé encore et encore en direction de Sakki avec cette hargne, ce désir de vengeance ne sera que le fruit de sa défaite. Bien que la rage puisse être une source de force, qu'elle enclenche l'adrénaline, celle-ci empêche de réfléchir correctement, rends plus difficile de prendre une bonne décision, de réagir convenablement lors d'une situation telle le faite d'avouer qu'il est un membre du clan Inagawa-Kai qui aux dernières nouvelles n'aiment point ce salir les mains sur des situations qui ne les concernent point et encore moins s'ils savaient qu'en faite il s'agit de Korosu Sakki, l'homme qui a escroqué en compagnie de Chisei le clan de Matsumoto, du moins l'ainé et aux dernières nouvelles ils sont bel et bien ennemis non? Eh puis cela démontre très bien qu'il ne semble point si renseigné que cela, s'il serait un peut plus intelligent et un peut moins réactif il saurait que Sakki et Chisei sont tous deux mis a pris sur le marché noir et faut le dire la récompense est bien loin d'être petite.

Un bref sourire ce dessina au coin des lèvres du croque-mort alors qu'il laissa le plus jeune le pousser, sans que cela le fasse réagir ou quoi que ce soit, la chose ne fit que l'amuser de plus belle... Il ne sait donc pas a qui il s'attaque, l'ancien assassin du clan Yamaguchi-Gumi, le meilleur d'entre tous et le voilà a le provoquer en duel, celui-ci bien trop confiant sur ses performances personnelles ou bien négligeant celle de son adversaire, peut importe la raison cela est nulle autre qu'un handicap pour Yoru. Il lui offrait donc un combat loyal, sans armes, il prit même la peine de le lui démontrer afin de prouver sa bonne volonté et ceci bien que Sakki sait fort bien qu'une arme peut facilement être dissimulée dans le dos ainsi que sur les chevilles.

Comme toujours, il resta tout aussi froid, sans la moindre réaction sur ses intentions réelles, seul un faible amusement tout comme un agacement d'être ainsi dérangé par ce jeune coq cette laisse percevoir vis-à-vis le petit fendant qui ne cesse de jouer au plus fort, de chercher les emmerdes bien que ses paroles ne le touchent guère tout comme ses gestes, ceux-ci dévoilant simplement son tempérament tout comme sa manière de combattre, de bouger, la moindre information étant pertinente, l'un des pourquoi que l'ancien Yakuza ce montre aussi stoïque, aussi froid, le mystère plane toujours sur lui et nulle ne sait réellement de quoi il est capable.

Bien attendu, les singeries du jeune imbécile attirent l'attention et puis faut le dire, de base tous deux ne passent pas bien inaperçu a la lumière du jour. Un simple hochement de tête ce fit en guise de réponse, suivant en silence Yoru qui semble l'emmener vers la destination de leur futur combat, du moins celui que s'imagine son adversaire alors qu'en faite, Sakki n'a point envie de perdre son temps, d'y accorder la moindre attention, ni le moindre effort, mais, histoire d'être certain de bien faire passer le message, il faut le moins de témoins possible.

Ce fut donc lorsqu'ils arrivèrent a la clairière, qu'il ne perdit pas de temps alors que le jeune asiatique marche devant lui, Sakki sortit son arme a feu de son dos, celle-ci munit d'un silencieux afin de lui tirer avec adresse dans le molet. Le laissant ce perdre dans ce moment de douleur, il ce rapprocher assez de lui, profitant du faite qu'il ce retrouva à genoux pour poser son pied contre ladite blessure, pressant bien comme il faut son pied dessus pour ensuite agripper sa chevelure d'une main qu'il tira vers l'arrière, posant le canon de son arme dans la bouche de Yoru qui est présentement obligée de le regarder, sa tête assez tirée vers l'arrière pour qu'il en soit obligé.

Il le fixa, silencieusement pendant de longues secondes alors que le moindre mouvement de la part du plus jeune ne pourra que lui causer une belle blessure probablement fatale puisque le tueur a gage plaça l'arme bien comme il faut dans la gueule du jeune chiot qui jappe beaucoup trop et bien attendu, le canon légèrement brûlant ne peut que rendre la situation plus agréable. Jouer franc jeu? Ouais, lorsqu'il en a la patience, mais, cette hargneuse qu'il possède envers Yoru est si puissante qu'il n'en est point capable.

Bang.

Qu'il murmura de son ton de voix sec, sortant l'arme d'entre les lèvres de son adversaire afin de la lui coller dans le dos, le forçant a ce relever en tirant sur ses cheveux, venant alors le plaquer contre le mur, du moins le début ou bien le restant de mur qui s'y trouve, lui écrasant bien comme il faut la joue contre la brique bien rugueuse. L’arme toujours bien collée au milieu de son dos, la main contre sa chevelure il reprit la parole alors qu'il glissa brièvement son regard sur le corps de sa victime.

C'est bien dommage, je t'aurais bien croqué une ou deux fois avant d'en arriver là.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: 18+ Animal I have become • Sakki   2015-01-14, 01:50


 
Animal I have become
 
Korosu Sakki & Nakamura Yoru

 

 
Une douleur vive se fit sentir dans son mollet. Tombant mollement au sol face contre terre, Nakamura laissa échapper un cri de douleur. Enculé. Il le pensa si fort, que Sakki aurait presque pu l'entendre. Bang, murmura froidement son interlocuteur à son égard. Serrant les dents et grognant de manière étouffée en fermant les yeux quand il senti la pression du soulier de son assaillant sur sa plaie béante il tituba tant bien que mal tan disque l'ex Yakuza lui tirait les cheveux pour le plaquer face contre un mur de briques rêches qui lui firent saigner la pommette.

Nakamura était parfaitement au courant de la trahison de Sakki et Chisei. Il savait leurs têtes mises à prix. Et pourtant, malgré sa loyauté envers Matsumoto, jamais il ne lui livrerait Chisei. Korosu, peut être. Prétendant alors qu'Akamatsu s'était enfui sans qu'il ne puisse rien y faire. Il pourrait même aller jusqu'à l'aider à se cacher, ou bien lui donner suffisamment d'argent pour fuir loin, très loin. Recommencer une nouvelle vie loin de tout ce merdier, pour qu'il ait lui aussi, une seconde chance. C'est bien dommage, je t'aurais bien croqué une ou deux fois avant d'en arriver là. A ces mots, le brun eut un rire nerveux, hystérique même. En arriver là ? Putain ce qu'il pouvait être con. La situation l'amusait au plus haut point. Peut être bien qu'à cause de la douleur, Yoru avait légèrement pété les plombs...  « Putain, mais t'as vraiment pas de couilles en fait. »

La notion d'honneur était quelque chose d'important aux yeux du tatoué. De même, c'était une notion importante pour les Yakuza. L'honneur ? si l'on en a pas autant mourir. Tout comme la loyauté. Même s'il ne balancerait pas Chisei -et donc Korosu non plus au risque que sa petite manigance soit découverte- le brun était prêt à absolument tout pour le clan. Sa jambe blessée était prise de spasmes et de convulsions, et seul le poids et la poigne de Sakki sur ses cheveux lui permettaient de tenir encore debout. Esquissant un sourire arrogant et regardant son agresseur, il ajouta « Attaquer par derrière comme un lâche, et violer un mec qui t'as rien demandé... Moi j'appelle pas ça un homme. » Serrant le poing, il envoya un coup de poing en arrière directement dans l'estomac du brun. N'ayant pas assez de recul pour réellement lui faire mal, il lui arracha néanmoins un grognement de douleur « Tu comptes faire quoi, maintenant ? Me mettre une balle dans la tête et te tirer ? Ou bien baisser ton froc et me mettre ta petite bite dans le cul comme t'as fait avec Chisei ? Vas y, je sentirai pas grand chose de toute manière... Et j'ai pas peur de la mort non plus. »

De retour d'outre tombe. La seule personne au courant de son statut de reborn était son boss. C'était d'ailleurs parce qu'il n'était plus tout à fait seul dans sa tête qu'il avait obtenu la place de second. Korosu lui, n'en savait rien. Son propre frère, Kinnori, ignorait sa véritable nature. Passant sa langue fendue sur ses lèvres, il pressa volontairement ses fesses contre le bassin de Korosu en ricanant « Aller, fait ton choix. J'ai pas de temps à perdre avec un couard dans ton genre. »
 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: 18+ Animal I have become • Sakki   2015-01-14, 03:03



Get up, come on get down with the sickness

Looking at my own reflection
When suddenly it changes
Violently it changes
Oh no, there is no turning back now
You've woken up the demon in me




Est-ce que Sakki accorde une réelle importance à l'honneur? Non, sinon il n'aurait point trahi son ancien patron pour une question d'argent, de désir personnel, il aurait travailler pour que les choses changent tant que cela reste dans l'éthique des Yakuza, seulement bien qu'il soit en quelque sorte un homme de la pègre, le japonais est bien loin de s'associer a eux, portant leurs couleurs pour simplement afficher la peur, la crainte, l'effroi qui ce dessine sur un visage est quelque chose de bien plaisant, mais, surtout lorsque leurs pleurs embrument leurs supplications. L'ancien Yakuza aime bien ce battre, ce défouler, ce divertir, profiter des autres, exploiter leurs faiblesses et une invitation comme le lui offrit Yoru a ce battre serait normalement une chose très alléchante, mais, en ce qui le concerne il est beaucoup trop chiant et bien que le cogner, voir son sang ce rajouter a la décoration puisse être bien plaisant, il trouverait le moyen de s'y plaire, de prendre un plaisir malsain et continuerait d'aboyer encore et encore alors qu'il finira par offrir une migraine au plus vieux qui avant même d'être rendu jusqu'au chantier fut déjà écoeuré de l'entendre aboyer comme le pauvre chiot contrarié qu'il est.

Bien qu'il ne s'attendait point a le voir rire et délirer comme ça, il n'en fut point surpris d'une certaine façon, comme si le pauvre homme qui c'était mis dans l'idée d'affronter l'ancien tueur a gage était saint d'esprit, non il aurait compris lors de leurs dernières rencontres ou bien lorsqu'il lui donna la chance de rebrousser le chemin un peu plus tôt, mais, non. Ce rire, cette folie dans son regard, cela suffit pour laisser l'esquisse d'un sourire ce dessiner aux coins des lèvres de Sakki qui ne put que s'imaginer a quel point cette situation doit être frustrante pour lui qui était venu venger son ami ce venger lui même et le voilà prisonnier entre les pattes de la bête, victime de son propre dévouement, de ce courage qu'il aurait peut-être dû garder au fond de lui. Yoru ce débattit un peu plus, celui-ci envoyant son poing vers l’arrière afin d'offrir un coup au plus vieux qui lâcha un grognement bien mécontent qu'il ose lui faire cela alors qu'il est dans cette soumission actuelle, qu'il ne peut rien faire d'autres que subir, il ne fait que pousser la chance qui le laisse encore en vie.

Ton maître aurait du t'apprendre a ne point japper.

Qu'il rétorqua suite a ses propositions bien alléchantes de lui offrir un châtiment, eh puis bon faut le dire il joue très bien la victime, il offre même a son agresseur des suggestions. Bien que l'arrogance et la colère soient les principaux moteurs de ses propos, il n'y fit pas plus attention, collant tout simplement un peu plus son arme a feu contre sa colonne vertébrale, près de l'un de ses poumons afin que la tire soit bien mortelle, mais, assez bien placé pour qu'il en souffre une bonne dizaine de minutes avant de succomber a ses blessures. Ses insultes? Il n'a point le premier a l'insulter et il ne sera probablement pas le dernier. Les gens ont tous des manières différentes de gérer la mort, le stress de cette fin imminente, mais, étrangement et bien curieusement, le yakuza ne semble point avoir peur de celle-ci, comme si la mort ne serait qu'un fantasme, qu'une illusion, une fable. Lorsqu'il alla pour presser la gâchette de son arme, il sentit le fessier du plus jeune se presser contre son bassin, chose qui stoppa le brun qui laissa échapper un rire rauque et glacial, mais, un rire pareil.

Au fond, tu en meurs d'envie n'est-ce pas?

Qu'il vint murmurer tout près de son oreille alors qu'il tira un peu plus fortement contre sa chevelure, glissant sa langue le long du cou de sa victime, remontant celle-ci jusqu'a son lobe d'oreille qu'il mordit sans gêne, mais, surtout sans douceur. Le bassin du dominant ce rapprochant un peu plus contre le fessier qui semble bien invitant de sa victime qu'il vint presser a quelques reprises, histoire de jouer un peu et cerner un peu plus cette personnalité qu'il ne comprend pas réellement alors qu'il cette demande réellement ce que fou Chisei en compagnie d'un fou comme lui.




© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: 18+ Animal I have become • Sakki   2015-01-14, 18:33


 
Animal I have become
 
Korosu Sakki & Nakamura Yoru

 

 
Un léger grognement de mécontentement puis de douleur s'échappa de la gorge de Yoru. Le fait d'être ainsi léché et mordu ne lui plaisait vraiment pas. Gay ? Yoru l'était certainement un peu sur les bords, à en juger son passé commun avec Chisei. Akiko pour sa part, avait toujours eu des partenaires exclusivement masculins. Si avec son nouveau corps elle se retournait parfois sur un bel homme dans la rue, elle n'avait pas encore expérimenté les joies de la copulation que ce soit avec un homme ou avec une femme. Elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'un homme pouvait ressentir durant le coït et même si cette idée l'intriguait, elle avait beaucoup d'autres choses à faire avant de penser à ces futilités.  « Ça sera pas bien long, je suis sur qu'en plus d'avoir un asticot tu craches au bout de deux minutes. »

Écrasant sans douceur le pied de Korosu à l'aide du talon de ses bottes, il en profita pour pousser l'autre Yakuza, déséquilibré sur le moment, et venir sur lui. S'emparant de l'arme et la jetant plus loin et hors de portée, reprenant le dessus un court instant le tatoué n'hésita pas bien longtemps avant d'envoyer un coup de tête dans le nez de son adversaire. Entendant les os craquer, il se mit à rire. Un point partout, en ce qui concernait le nez. Envoyant à la suite un autre coup de poing dans la joue de l'ex-Yakuza, Yoru fut de nouveau pris de court par Sakki. Il était bien décidé à se battre. Il n'allait pas se laisser faire bien gentiment. Crachant au visage du brun qui était sur lui, il esquissa un sourire en ricanant « T'es pas capable de te battre à la loyale toi, hein ? T'es vraiment une sous merde. »

Il était prêt à encaisser les coups, et à les rendre aussi. Même prêt à mourir. Il n'en avait plus peur, à présent. La mort finalement, ce n'était qu'une formalité. Il finirait par revenir, il le savait tout au fond de lui. Restait à savoir qui des deux reviendrait : Akiko, ou bien Yoru ? Que ce soit l'un ou l'autre, la vengeance ne serait que reportée à plus tard. Mais après tout, ne dit-on pas que la vengeance est un plat qui se mange froid ?
 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: 18+ Animal I have become • Sakki   2015-01-15, 03:19



Get up, come on get down with the sickness

Looking at my own reflection
When suddenly it changes
Violently it changes
Oh no, there is no turning back now
You've woken up the demon in me




Sakki pris rapidement es choses en main après avoir tiré une balle dans le mollet du pauvre gamin qui semblait-ce prendre pour une vraie terreur, un tueur agérit mais, le voilà a ce faire prendre tel un bleu, car au final il ne reste qu'un bleu tout comme la plupart des membres du clan pour lequel il travaille, tout nouveau, tout frais, prêt a prendre n'importe quel petit morveux tel que lui dans leurs rangs. Eh puis bon, il y a bel et bien un début a tout. Yoru se retrouva bien rapidement collé contre le petit mur de brique, lui offrant la douceur des briques comme appui alors qu'il caressa la joue du jeune homme contre cette pierre modifiée qui s'effrite sous le contact, laissant une belle teinte rougeâtre contre la peau du jeune arrogant.

Le rat vint de façon bien expressive pressée son fessier contre le bas ventre de l'ainé qui écouta chacune des paroles bien explicites qu'il rajouta, dérivant autant la discussion sur cette rage, cette frustration qu'il possède a l'égard de Sakki vu l'acte d'agression qu'il fit envers Chisei et le voilà qui lui demande presque de le faire avec lui, suggérant la chose de manière trop expressive pour que cela soit que le fruit du hasard ou bien qu'une façon de lui rappeler qu'il avait profité du corps de son ancien petit ami. Bien adorables soit les gestes de Yoru, qu'il cherche à agir tel un prince, déchu bien évidement vu son comportement qui est bien loin d'être princier. Le croque-mort remarqua alors un peu plus attentivement le corps de sa proie, bien fin et presque invitant alors que ses lèvres bien que tiré par le mépris sont bien pulpeuse, ce regard rempli de haine, légèrement efféminée comme ils les aiment. Une fois distrait par ce vice, ce péché de la vie auquel l'ancien yakuza a bien de la difficulté de résister fini par ce faire avoir a ce petit jeu, cela étant peut-être qu'une ruse au final qui fut si bien placé, mais, surtout envers la bonne personne.

Le pied ou plus précisément le talon du jeune rat vint cogner contre le pied de Sakki qui lâcha un faible grognement de douleur alors que la surprise le pris, sa prise contre la jeune vipère ce faisant moins forte, il en profita afin de repousser l'homme et lui sauter dessus. Tombant malgré lui sur le dos, il sentit son arme partir d'entre ses mains, mais, bien que la situation soit bien loin d'être calme, il remarqua sans problème l'endroit exact ou il tomba. Une fois qu'il percuta le sol, il perdit quelques secondes le souffle alors que le poids de son adversaire est venu cogner contre lui. Un coup, direct et brutal contre le nez du tueur a gage fut suffisant afin qu'il lâche un râle bien significatif du mal que cela lui causa, son regard pourtant bien neutre et glacial en temps normal devint bien sombre, froid et rempli de colère. L'autre homme sembla profiter du moment pour lui offrir un crochet bien placé contre sa mâchoire, laissant Korosu de bien plus mauvais poil que précédemment. Il bloqua le coup suivant alors qu'il utilisa son talon afin de cogner contre le mollet touché par la balle de son interlocuteur après que celui-ci eu une fois de trop utiliser bien trop de salive pour rien.

Sans dire un mot alors que ceux-ci ne sont point nécessaires. Il utilisa le contre poids et la faiblesse a la jambe de Yoru pour inverser les rôles, lui laissant peine le temps de réalisé qu'il ce retrouve en dessous qu'il saisit le collet de l'homme et qu'il le tira vers lui alors qu'il usa de son autre main pour lui offrir un coup bien placé contre sa mâchoire. Utilisant la main qui avait servi au coup pour bloquer cette main qui chercha a empoigné l'ainé qui vint simplement la plaqué contre le sol, la retenant par le poignet tandis que l'autre main relâcha le morceau de tissus afin de lui offrir un coup dans le ventre, plaçant bien le coup pour qu'il soit bien douloureux. Une fois de plus, il fut rapide et bloqua le prochain coup, venant emprisonner l'autre bras au sol comme il le fit pour l'autre bras. Plusieurs goutent de sang tombant maintenant sur le visage de son partenaire de baston provenant du nez du croque-mort qui murmura.

Si tu veux tant jouer franc jeu.

Il pencha son visage jusqu'a son cou, le marquant d'une marque bien visible, enfonçant chacune de ses dents, ses canines bien aiguisées dans la chaire de l'homme afin de le marquer bien comme il faut, que cette marque soit signe de son passage, de sa dominance a son égard comme il aime bien marquer les gens qui passent entre ses griffes, car oui, il a quelque peut dans l'idée de lui offrir ce même traitement, cette même médecine qu'il avait offerts a Chisei.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: 18+ Animal I have become • Sakki   2015-01-18, 02:08


 
Animal I have become
 
Korosu Sakki & Nakamura Yoru

 

 
Frpper jusqu'à en avoir les poings en sang ? Yoru en était tout à fait capable. Malgré la douleur, le jeune chien fou n'était toujours pas décidé à plier l'échine face au tueur. S'il devait mourir à nouveau, autant se battre. Autant ne pas se laisser faire. Hurlant de douleur à la morsure, se débattant comme un diable et ce malgré sa jambe blessée le lancinant « VA CHIER CONNARD ! »

Puisqu'il avait les mains immobiles, Yoru se débrouilla pour envoyer un coup de genoux dans les côtes de Korosu. Un coup assez faible, étant donné la position peu avantageuse dans la quelle il se trouvait. Faible, mais tout de même assez douloureux pour prouver qu'il n'allait pas baisser les bras si facilement face à l'aîné, même si la situation était critique. Cette morsure dans son cou lui rappela celle qu'il avait pu observer chez Chisei quelques mois plus tôt. Allait-il connaître le même sort que la bonbon rose ? Si jamais Korosu faisait l'erreur de le laisser en vie après ça, le brun allait lui arracher tout ce qu'il aimai. Tout ce qui pouvait avoir la moindre importance à ses yeux. Détruire sa vie, avant de lui porter le coup fatal quand il n'aurait plus rien, quand il serait seul, quand il aurait perdu tout ce pourquoi il se battait.

Parvenant à libérer son bras gauche, il empoigna les cheveux de Sakki fermement et réussi à reprendre le dessus. Cognant la tête de l’assassin sur le sol de terre dure à deux reprise, Yoru décida que le mieux à faire pour le moment était sans doute de l'assommer. Il aviserait ensuite, s'il le tuerait ou pas. Frappant de nouveau grâce à son poing le visage de l'ex Yakuza il hurla de rage « TU VAS LE REGRETTER ! TU VAS LE PAYER CHER ! »


 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: 18+ Animal I have become • Sakki   2015-01-18, 04:57



Get up, come on get down with the sickness

Looking at my own reflection
When suddenly it changes
Violently it changes
Oh no, there is no turning back now
You've woken up the demon in me




S'il y a une chose dans laquelle Korosu excelle, c'est bien dans son métier, dans la torture, le meurtre, battre ses victimes, les faires souffrir, trouver leurs pointsfaibles, les détruire et ceci jusqu'a ce que la mort elle-même puisse paraitre tels une bénédiction, un cadeau tombé du ciel, mais, cruel et mauvais joueur tels qu'il est, il n'accorde point cette finale a ses victimes, appréciant beaucoup trop ce contrôle, cette supériorité qu'il impose alors que tous finissent soumis face a lui et ceci bien que cela ne fait que le rendre encore et encore moins humain, a chacune de ses victimes qui finissent entre ses pattes, prisonnier de ses désirs malsains. L'ancien yakuza est tels un dragon, apportant la mort, la souffrance, l'agonie et la peur lorsqu'il sort de sa tanière, lorsque les flammes du monstre décident de s'abattre contre sa victime, nulle ne peut fuir devant la colère de la bête ou tout simplement son bon plaisir de tuerie, de divertissement. C'est donc tel un animal sauvage qu'il laissa ses crocs s'enfoncer dans son cou, laissant ses canines s'enfoncer dans la chair de Yoru qui ne semble pas apprécier la chose, celui-ci ce débattant de plus belle, mais, bien malgré sel ail continua de tenir bien fermement ses mains, le marquant de son passage sur lui, bien rapidement le gout du fer de son sang ce glissant alors entre les lèvres du tueur a gage qui ne fit qu'apprécier ce gout amer qu'il connait pourtant si bien.

Bien malgré le coup qu'il récuse contre ses cotes, il ne bougea pas, cela ne fit qu'amplifier son emprise contre le cou du pauvre rat qui ne semble point prendre conscience de la situation dans laquelle il se retrouve? Présentement Sakki est bien gentil, il est maintenant décidé de prendre son temps, de jouer un peu, lui qui semble vouloir accorder autant de temps et d'importance a son ainé, pourquoi ne pas lui offrir ce qu'il désire? Seulement la chose ne sera point comme celui-ci peut s'y attendre, les choses ce dérouleront comme il le souhaite, du moins lorsqu'il va décider de rendre les choses un peu plus sérieuses, en temps normal il ne cette laisse point autant malmener par les gens, préférant bien rapidement mettre hors service ses jouets.

Le croque-mort possède l'un des plus grands avantages de ce métier, il est seul, seul au monde. Aucun ami, aucune fréquentation, aucun amour, la seule personne de sa famille qui est encore en vie qu'il apprécie au minimum, son frère, mais, cela fais plus d'une dizaine d'années qu'il ne la vue. La seule et unique personne qui est accessible dans l'entourage de Sakki, Chisei, mais, encore bien qu'il soit protecteur et bien possessif a son égard, cela est bien loin d'être un attachement autre que professionnel, du moins quelque chose qui ressemble bien a cela.

Malheureusement pour le brun, son désir de jouer, de prendre son temps fit en sorte que le plus jeune parvint a ce libérer de son emprise, libérant une main afin d'empoigner la chevelure du plus vieux qui avec peine et misère finie par lâcher prise, bien qu'il arracha quelques morceaux de chair lorsqu'il fut ainsi forcé a séparé ses dents du cou si invitant de l'homme bien efféminé, du moins du point de vue du plus vieux. De nouveau en dessous, le crâne cognant contre le sol a quelques reprises. Douloureux, mais, il y a bien pire, il a vécu bien pire et seuls des grognements de douleurs se laissèrent entendre. Un nouveau coup de poing parvint contre son visage, chose qui lui fit réaliser que Yoru de son bord possède une rage bien démesurée a son égard, bien plus grand que ce qu'il aurait pu croire. Ce fut donc en ignorant ses propos qu'il décida d'y aller sérieusement et ne point laisser le jeunot croire qu'il a réellement une chance contre lui.

D'une main, il bloqua le bas qui venait lui offrir un nouveau coup de poing tandis que son autre, agrippa rapidement et bien habilement le couteau qu'il avait encore contre sa ceinture, le plus jeune n'ayant point pris la peine de le fouiller ou d'attendre de voir ou savoir si l'ainé était armé ou non. Il l'enfonça dans le bras qui lui tient les cheveux, tournant la lame sur elle-même et ce fut donc a ce moment qu'il profita de ce moment de douleur pour forcer des abdominaux et ce redresser, venant ainsi lui offrir un coup de tête bien placé contre le nez de Yoru, le laissant tomber prêt de lui. Venant immédiatement le rejoindre, tenant toujours l'arme blanche d'une main, il lui empoigna la chevelure et le força a ce relever et le cogner une fois de plus contre le mur de brique, mais, cette fois sans douceur, lui fracassant le crâne contre celui-ci avec force. Crachant un peu de son sang au sol, l'ancien yakuza retira brusquement la lame du bras de l'enragé pour ensuite tirer la tête de Yoru vers l'arrière et murmurer à son oreille.

Toi aussi tu me supplieras.

Oui, il fait clairement référence a ce que i avait faite subir a Chisei et aujourd'hui c'est a son tour. Il jeta un bref coup d'oeil autour de lui, voyant une pile de poutres qui feront un excellent support. Il ce dirigea jusqu'a celle-ci avec toujours sa victime entre les mains et vint le plaquer contre celle-ci, le forçant a courber l'échine et ce retrouver le torse bien coller contre celle-ci, changeant son emprise dans sa chevelure pour sa nuque qu'il serra sans retenue histoire qu'il reste bien sage et docile, l'empêchant ainsi de bouger le haut de son corps. De son autre main, celle-ci couteau a la patte, il découpa son pantalon, offrant une ouverte bien suffisante pour qu'il puisse s'y introduire. Jetant donc le couteau au sol, un peu plus loin, il ne fit aucune manière, utilisa sa main de libre pour déboutonner son pantalon, descendre la fermeture éclair, baisser juste ce qu'il faut pour commencer a ce caresser légèrement, histoire d'être bien prêt lors du supplice du plus jeune, chose qui ne tarda pas. Il s'enfonça en lui, sans tendresse, sans bonne attention, il fut tel un bourreau et offrit le coup sans la moindre délicatesse. Un lourd soupire ce laissa entendre, agrippant de sa main libre les hanches de Yoru alors qu'il grogna presque de satisfaction.

T'inquiet, le meilleur arrive.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: 18+ Animal I have become • Sakki   2015-02-02, 15:16


 
Animal I have become
 
Korosu Sakki & Nakamura Yoru

 

 
A cet instant, Yoru, ou plutôt Akiko qui habitait ce corps eut une horrible impression de déjà vu. Le genre de sensation que l'on ne voudrait jamais revivre. Au même instant, Yoru avait la peur au ventre. Même en prison, une telle chose ne lui était jamais arrivée. Il y avait fait un court séjour, il y a quelques années, pour un délit mineur, un vol. Seulement six mois, qui lui avaient amplement suffit. Contre tout attente, son père qui y était déjà présent avait pour la première fois de sa vie protéger l'un de ses fils. Ainsi, il avait pu échapper au viol lors des douches, et n'avait pas vraiment eu de problème avec les autres détenus lors de son séjour. Serrant les dents et se contentant de grogner de douleur, le brun enfonça ses ongles dans le bois, y laissant des traces de griffure. Il avait envie de vomir, tout en tremblant de rage et de dégoût. La vengeance ? Elle serait terrible pour Sakki.

Il n'avait plus qu'à attendre, en silence, que l'autre ait terminé son affaire. Nakamura ne lui donnerait pas la satisfaction de se débattre, ou même de pleurer et de supplier. Korosu allait amèrement le regretter. Il allait tout faire pour que la vie de son agresseur deviennes un enfer, pour que sa misérable vie deviennes insupportable. Bien sur, le Yakuza ne prenait aucun plaisir das cet acte violent et malsain. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était attendre que le tatoué ait terminé, remonter son pantalon, chialer un bon coup une fois seul puis appeler son frère à la rescousse. Et ensuite ? Ensuite il attendrait d'être remis sur pieds, et saisirait la première opportunité se présentant à lui pour rendre la pareille à Sakki. Le violer ? ce serait se rabaisser à son niveau. Non, il pourrait faire sans doute bien pire... A sa connaissance, le brun avait un petit frère. Un petit frère, qui était sa seule famille... Et Yoru savait parfaitement à quel point voir son frère mal en point pouvait faire bien plus mal que des coups...
 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: 18+ Animal I have become • Sakki   2015-02-02, 18:20



Get up, come on get down with the sickness

Looking at my own reflection
When suddenly it changes
Violently it changes
Oh no, there is no turning back now
You've woken up the demon in me




Sakki laissa tout simplement ses pulsions, ce faire, et ceci sans la moindre retenue, laissant simplement le côté bestial et lubrique de l'ancien yakuza s'abattre sur le plus jeune, sans la moindre douceur, laissant simplement cet acte de cruauté, de barbarie ce faire alors que le plus jeune, ce pauvre et misérable chiot qui ne cessait de japper encore et encore la rage, la colère et la frustration qui le prenait, mais, le voilà maintenant muet telle une taupe, soumis a la poigne solide et perverse du brun qui lui fait subir ce même sort qu'il a par le passé fait subir au coloré, le pourquoi qu'il vint jusqu'a lui bien attendu, mais, toute vengeance n'ai peut-être pas la meilleure des solutions lorsque l'on s'attaque a plus fort que soit. Ce ne fut que lorsqu'il atteint finalement le paroxysme de ce plaisir charnel bien malsain et obscène qu'il donna quelques coups de bassin encore plus brut, moins synchroniser, laissant le son rauque de se voix grave s'échapper d'entre ses lèvres au même moment que sa semence ce glissa en Yoru, le souillant de ce même faite.

Maintenant, tiens-toi bien loin de Chisei.

Qu'il cracha alors qu'il osa le faire pour vrai, crachant dans son dos, se retirant de contre lui, sans la moindre douceur, le laissant simplement s'effondrer contre le sol! Prenant bien le temps de remettre son membre a l'intérieur des morceaux de tissus, il referma son pantalon, ramassa le couteau puis son arme, sans accorder plus ample attention au jeune yakuza qui ne fut qu'une simple poupée, une catin, un défouloir, qu'un divertissement. Ce fut donc avec un mal de nez, la lèvre enflée et quelques bleus au visage qu'il laissa l'autre dans un état bien plus lamentable que lui se démerder tout seul.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 18+ Animal I have become • Sakki   

Revenir en haut Aller en bas
 

18+ Animal I have become • Sakki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quizz (mon animal preferer)
» de l'homme ou de l'animal qui est le plus bete
» NOUBA CANICHE F GRISE 14 ANS ASSO REV'ANIMAL
» Après le garçon aux iris rubis, l'animal aux rubis ! - Mission rang C
» Feed the animal :: 28 fevr :: 14h28

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TOKYO REBORN :: LE REPOS DU SOLDAT :: Archives :: RPs-