AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 long time no see ! ft. utsunomiya hanabi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: long time no see ! ft. utsunomiya hanabi   2015-02-02, 22:31


tenue. ✎ Cela faisait plus de vingt-quatre heures qu'il n'avait pas fermé l’œil, ne serait-ce qu'un court instant. Assis sur la banquette arrière de son véhicule, il envoya un message à sa cadette, n'était pas rentré, s'inquiétant tout simplement. excuse moi de ne pas être rentré. j'essaie de faire vite. sois prudente. Tout simplement gaga de sa petite sœur, rien au monde ne lui ferait regretter de s'en être occupé, et l'avoir encore aujourd'hui. Laissant son téléphone, il sortit une fois à l'arrêt, s'étirant enfin en rechignant : son petit tour était terminé, il venait de s'assurer que les affaires ponctionnées bien. Ce fut le cas donc et ses pensées étaient tournées vers autre chose.. Ou du moins sur quelqu'un d'autre. Une silhouette qui lui était familière. Souriant doucement, il indiqua à ses hommes qu'il devait s'absenter, qu'il n'avait pas besoins d'être escorté. Car oui, personnage important oblige.
Traversant la route sans encombre, Toru se glissa doucement derrière cette jeune demoiselle, posant l'une de ses mains sur sa hanche droite en venant doucement se pencher à son oreille. bouh.~ Le mafieux te connaissait bien... Enfin. Toi. Oui toi, cette petite enveloppe corporel. Du moins, il pensait s'adresser à la bonne personne. Lorsque tu vins à te retourner, le métis t'adressa un petit sourire, déposant un léger baiser sur ton front. ça faisait longtemps hanabi. on m'avait dit qu'il t'était arrivé quelque chose. visiblement je vois que tu te porte bien ? Ce n'était qu'une constatation visuelle. Qui soupçonnerait quoi que se soit ? Surtout venant de toi. Son bras droit avait le même problème que toi. Enfin, si cela pouvait se nomme ainsi. Attrapant une cigarette, il la coinça entre ses lèvres en te tendant son paquet. Habituellement tu lui en prenait toujours une. Cela change t-il aujourd'hui ?
Bien loin d'imaginer qu'au fond, la demoiselle qu'il était en train de côtoyer, il la connaissait mais d'une tout autre façon, il haussa doucement les sourcils. hana. tu fais une tête bizarre. tout va bien ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 181
MA TÊTE : Mika Nakashima
J'AI : 24 ans
JE SUIS : Japonaise
MessageSujet: Re: long time no see ! ft. utsunomiya hanabi   2015-02-03, 21:11

Le travail allait reprendre bientôt, c'était la couleur vermeille du ciel qui l'annonçait. Hanabi n'avait pas envie de retourner là-bas, le milieu de la nuit n'était pas un endroit sain surtout pour la paumée qu'elle était, la jeune femme s'était faite manger par cet univers, la loi de la jungle diront certains. Elle avait besoin d'un peu d'air, encore, mais comment ferait-elle sans argent ? Elle se ferait certainement jetée dehors car en effet le propriétaire de sa minable pièce l'avait dans le viseur, ça n'allait pas être la première fois qu'elle allait donner son loyer en retard mais ça sera certainement une fois de trop. Que faire ? Aguicher encore plus de clients au Nights Club ? Comment ? Avec cette petite voix qui essayait de se faire entendre au fond d'elle, puis ce n'était pas l'idée que la misérable fille préférait. Hanabi avait du souci à se faire, voici à quoi elle pensait sur les abords du parc.

Une sensation et une voix vinrent la sortir de ses pensées, cette main sur sa hanche et cette voix qui lui firent faire un bond, cette voix qu'elle arriverait à reconnaître dans n'importe quelle circonstance. Tôru. Ce type qui venait de temps à autre au travail d'Hana qui était quasiment son hôtesse attitrée, il était aussi bien plus que ça pour elle, cependant il ne semblait pas s'en souvenir, sur ce point la jeune femme ne savait trop comment le prendre, certainement bien. Elle se tournait alors, souriant légèrement, le simple fait de le voir lui faisait du bien et la petite voix ne semblait pas broncher. Pour elle, passer la soirée avec lui n'était pas une corvée bien au contraire, le connaissant Hanabi ne pouvait s'estimer que chanceuse sachant qu'il ne lui ferait jamais de mal bien au contraire.

Il lui était arrivé quelque chose, comment savait-il ça ? Une collègue ? Le patron ? Les nouvelles se répandaient vite à ce qu'elle voyait ; finalement ce n'était pas si terrible que ça, en effet ses vomissements importants lui avaient fait penser qu'elle était enceinte d'un de ses clients, cet homme marié ayant la cinquantaine et deux enfants, tu parles d'une seconde chance pensait Kaori rien qu'à cette idée. Soit. Tôru tint un paquet de clope à la demoiselle avant qu'elle n'eut le temps de s'expliquer, oui, non, non, oui, ses traits se crispèrent un peu, encore cette fichue petite voix qui voulait se faire entendre ! Elle leva les yeux vers lui, cherchant à lui indiquer que tout allait bien puis prit une cigarette, tremblante, avant de la faire tomber. Elle s'empressa de la ramasser, merci fut le seul mot ayant réussi à sortir de sa bouche, elle tremblait et avait soudainement chaud. Face à la question de son interlocuteur, Hanabi hésita à lui mentir ou non pour finalement dire ceci : ça va, ne t'en fais pas, je suis juste encore un peu fatiguée à cause de mon traitement ... J'ai juste eu une mauvaise grippe. Elle savait qu'elle mentait mal, mais elle ne se sentait pas apte à lui raconter la véritable raison, contrairement à avant il n'accepterait pas de la croire se disait-elle. Elle était toujours sa petite protégée, dans le même corps, juste avec quelques années de plus, mais ça il ne semblait pas encore le remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: long time no see ! ft. utsunomiya hanabi   2015-02-03, 22:56

S'écartant doucement lorsque tu fis tomber ta cigarette, te voir trembler l'intrigué. Tu avais réellement quelque chose et il ne te quitterait pas sans avoir le dernier de t'es mots à ce propos. Te souriant simplement lorsque tu vins à le remercier, il alluma ta petite nicotine avant de faire de même avec la sienne. une mauvaise grippe ? Se retenant de rire, l'étouffant, il savait bien que le mensonge n'était pas l'un de t'es points fort. Secouant légèrement la tête afin de te faire comprendre qu'il ne te croyait en rien, le brun passa doucement l'un de ses bras autour de t'es épaules afin de commencer à marcher en direction d'un petit café, dans le simple but d'être seulement en ta compagnie et posé, pour que vous puissiez discuter convenablement.
Le trajet fut court. Durant ce dernier, l'Oyabun prit la peine de de nouveau prévenir sa cadette que finalement, il prendrait plus de temps que prévu. Ha. L'amour d'un frère à une sœur. Cela devrait parfois être interdit. Une fois sur place, un serveur au sourire hypocrite vous placèrent à une table. Assis en face de toi, il prit pour sa part - sans prendre la peine de regarder la carte que l'inconnu lui tendait, un thé. La caféine avait tendance à le rendre exécrable, la théine elle, n'avait aucun effet. Attendant simplement que tu fasses ton choix, le mafieux reposa toute son attention sur ta personne. Vous étiez enfin tranquille, personne n'était aux alentours. alors dis-moi hanabi. que cache cette grippe ? Il n'était pas dupe tout de même. Mais jamais il ne serait venu à soupçonner les faits divers qui circulaient. Un fait divers qu'il côtoyait par le biais de l'un des membres de son clan, lui-même revenu des morts. tu sais que tu peux tout me dire. Oh non. Cela n'était pas un moyen de persuasion afin de te faire parler... Ou presque. Après tout, il t'aimait bien et rare était ces personnes. Alors, se disait-il, autant en prendre soin, de ceux-là.
Coupé dans son élan par l'employé, il poussa un long soupire, audible à souhait, afin de lui faire comprendre qu'il était de trop et qu'il vous dérangez. Un client désagréable ? Non. Ou du moins, juste pour cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 181
MA TÊTE : Mika Nakashima
J'AI : 24 ans
JE SUIS : Japonaise
MessageSujet: Re: long time no see ! ft. utsunomiya hanabi   2015-02-04, 21:36

Il ne la croirait jamais, elle le savait fermement, elle le savait elle-même que le mensonge n'était en aucun cas son point fort, Tôru en ria presque ce qui fit baisser les beaux mais tristes yeux de Hanabi. C'était une jeune femme que nous pouvions qualifier de belle, mais la beauté ne cache pas tout bien au contraire, on voyait qu'il s'agissait d'une femme malheureuse et faisant de son mieux pour rester à la surface, bien qu'elle avait de plus en plus de mal et risquait de bientôt se noyer, surtout depuis l'arrivée de cette petite voix qui était devenu un véritable poids.
Lorsque le mafieux prit la paumée avec lui, Hanabi ne put s'empêcher de rougir, de part l'une n'avait plus l'habitude du contact masculin et l'autre se rappelait constamment de ce lien qu'ils avaient quelques années plus tôt, ce grand frère qui la protégeait et la rassurait quand il le fallait, qu'est-ce que la junkie aimerait le remercier pour ce laps de temps où sa vie a été juste un peu meilleure, sa seule façon était d'être au petit soin avec lui pour quelques heures, ça ne la dérangeait pas, pas avec lui.
Lorsqu'elle vit le café, Hanabi prit une mine chagrinée car Kaori détestait être en retard, autant que ce travail, de plus elle ne voulait et ne pouvait pas arriver en retard, elle avait besoin d'argent je vous rappelle. Je ne reste pas longtemps Tôru, je reprends bientôt le travail ... ajouta-t-elle en s'installant en face de lui.
Que lui dire ? "Je suis en train de devenir folle et sinon, comment va ta soeur ?" était en clair ce qu'elle aimerait dire en quelque sorte mais elle ne pouvait se le permettre, l'homme en face d'elle était l'une des seules personnes -si ce n'est la seule- à se montrer gentil et sincère avec elle, à sa manière. Hanabi était déjà assez isolée comme ça, Tôru et sa soeur étaient les seules personnes dont elle voulait connaître des nouvelles, et les savoir heureux, si celui-là partait, elle n'aura plus qu'à sauter de sa fenêtre. C'est ce qu'elle disait tout le temps. Je ... J'ai cru être enceinte, voilà ... J'avais tous les symptômes mais rien ce n'était pas faux, mais ce n'était pas non plus la véritable raison, en espérant que cette réponse lui convienne.
La jeune femme tourna sa tête vers le serveur et demanda un jus d'abricot, d'habitude elle aurait elle aussi pris un thé mais elle avait tellement chaud, la petite voix faisait des siennes. Hanabi se tint soudainement le crâne, crispée, combien de temps ça allait encore durer hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: long time no see ! ft. utsunomiya hanabi   2015-03-15, 09:00

Je ne reste pas longtemps Tôru, je reprends bientôt le travail ... Hochant la tête, ne voulant absolument pas empiéter sur ta vie personnelle alors qu'il savait que le travail en faisait déjà grandement partie, il vint à t'écouter sans émettre aucun commentaires. Enceinte ? Tooru manqua de pouffer de rire, ne te croyant absolument pas. Se penchant légèrement sur sa chaise, en arrière ; tel un gamin pourrait le faire, il lâcha un soupire d'aise, se détendant. Te fixant avec un petit rictus, le mafieux haussa les sourcils lorsque tu vins tenir ton visage, crispée de douleur. Le mafieux reconnaissait cela, ces symptômes. Mais alors qui étais-tu Qui avait-il en face de lui à cet instant même ? Deux femmes ? Ou bien... Lâchant un soupire, il prit doucement l'une de t'es mains afin que tu puisses le regarder. Je sais ce que tu as Hanabi. Ne me le cache pas. L'un des membres de ma famille (son clan) est atteint de mêmes maux. Ne soulevant aucuns termes techniques par pure et simple précaution, Tooru fronça les sourcils en continuant. Je voudrai donc savoir : à qui ai-je affaire ? Ne supportant pas cette nouveauté de changement de corps juste par absence de connaissance de la personne, le brun lâcha ta main lorsque le serveur montra le bout de son nez. Le laissant vous servir, agissant comme si de rien n'était, Tooru s'étira de nouveau. Pas qu'il avait un air assez dangereux sur le visage mais presque. Il ne savait pas au fond qui avait prit le corps de son amie, qui était là, assise en face de sa personne. Qui que tu sois de toute manière, il ne pouvait se défaire de ce petit rendez-vous. Alors autant continuer la conversation, d'une manière anodine ou non. Raconte moi ce qui c'est passé pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 181
MA TÊTE : Mika Nakashima
J'AI : 24 ans
JE SUIS : Japonaise
MessageSujet: Re: long time no see ! ft. utsunomiya hanabi   2015-03-15, 14:48

La junkie était très mal à l'aise, elle ne savait pas mentir et lorsqu'elle disait un semblant de vérité, Tooru ne la croyait pas non plus. Si même lui ne la croyait pas, qui le ferait ? Il ne savait pas qu'elle s'était ruinée à cause de cette échographie qui n'aura servi à rien à part la ruiner de son peu d'économie. Elle se mordit la lèvre, voulait faire l'autruche ou mieux encore : disparaître. Disparaître ? C'est ce qui finira par lui arriver tôt ou tard et elle le savait, cette petite voix au fond d'elle grandissait, tel un enfant, et bientôt il prendra possession du corps, voici sa plus grande peur. Est-ce qu'elle allait être encore là ? Est-ce qu'on allait encore l'entendre ? Est-ce Tôru allait encore l'apprécier ? Il finira par s'en allait lui aussi, sans jamais la reconnaître finalement, Hanabi est née rien du tout et mourra rien du tout, sans même un semblant de satisfaction.

Elle rougit, lorsque la main du papa se posa sur la sienne, elle se forçait de le regarder mais savait très bien qu'elle finirait par tout avouer de par ce regard qu'était celui de Jin, ce si beau regard. Personne ne pouvait répondre à cette question : en pinçait-elle pour lui ou était-elle tout simplement désespérée ? Kaori et elle-même n'en savait rien -bien que Hanabi ne se posait pas vraiment la question. Quand elle repense à avant, à ce grand frère improvisé, elle se disait que c'était ça être heureuse alors qu'il n'y avait rien d'extraordinaire, elle se sentait juste "bien". La paumée avait mal au crâne et avait envie de pleurer à présent, elle devenait de plus en plus sensible et dès que l'on venait pas aborder un sujet délicat, elle ne retenait pas ses larmes, à quoi bon de toute façon ? En même temps, Kaori afficha un rictus en regardant l'homme en face d'elle, elle allait enfin pouvoir s'exprimer ! Quelqu'un se souciait enfin d'elle, ça lui faisait tellement plaisir. Hanabi appuya ses mains contre son visage, comme pour se cacher en empêcher cette voix d'arriver à son but, elle avait tellement honte ...

Ses mains toujours collaient contre son visage, elle referma ses poings ce qui permit de voir ses yeux, ses yeux si noirs, ce n'était cependant pas ce regard perdu que la junkie avait habituellement, un regard nouveau, indescriptible. Comme si la petite voix était à présent là, elle regarda alors Jin, droit dans les yeux puis retira les mains de son visage avant de les poser sagement sur la table. Kaori, Endo Kaori, je me suis faite assassinée pour des raisons que j'ignore, crois..yez-moi ... Je vous en prie dit-elle calmement avant de soupirer, les poings crispés à cause du propriétaire de cette enveloppe charnelle, aussi bien elle que moi ne comprenons pas, mais si vous avez le pouvoir de nous- une main s'accrocha à sa bouche. Nous aurions cru une bataille d'âme dans ce petit corps si fragile, ce dernier se crispa et donna un coup de genoux dans la table ce qui renversa le verre, il pleurait quelques larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: long time no see ! ft. utsunomiya hanabi   2015-03-15, 15:49

Il avait l'impression que ta schizophrénie était un tantinet plus poussée que celle de son bras-droit. Vivant tous les jours avec un cas comme le tiens, il était apte à comprendre t'es maux et à savoir quel genre de douleur pouvais te traverser sans jamais vraiment les avoir subies. Te voir dans une telle détresse l'attristait vraiment, même si concrètement il ne te connaissait qu'à moitié. Kaori, Endo Kaori, je me suis faite assassinée pour des raisons que j'ignore, crois..yez-moi ... Je vous en prie Hochant simplement la tête, comme pour te montrer qu'il te croyait. aussi bien elle que moi ne comprenons pas, mais si vous avez le pouvoir de nous Ton interruption lui fit lâcher un petit soupire. Tu étais vraiment dans un état déplorable.Ecoute moi, Kaori. Qui que tu sois, je voudrais faire quelque chose pour toi. Tu m'as que.. Tu avais étais assassinée, tu n'en connaissais pas la raison. Te voilà désormais dans le corps de cette pauvre petite qu'est Hanabi. Je peux te proposer un marché. Bien entendu, tu n'es pas obligée de l'accepter. Calculateur, il pensait que si il arrivait à t'aider, il trouverait sûrement une nouvelle piste sur cette histoire. Si tu acceptes de travailler pour moi, je ferai en sorte que tu ai une sommes en retour, chaque mois qui sera sûrement le triple de ce que tu gagnes en ce moment. En étant de mon côté, tu acceptes : de servir les intérêt de mon clan lorsque je te le demanderai - bien que cela sera rare mais également, de me donner toutes les informations que pourras te souvenir de ton ancienne vie. De ce que tu avais pu faire, de qui tu avais pu rencontrer ou fréquenter. En même temps, tu es aussi gagnante. Cela me permettrait de remonter jusqu'à celui qui t'a ôté la vie et qui t'as foutu dans cette merde. Ta vengeance aura lieu. Laissant une petite pause suite à ces mots, il prit doucement son verre. Mais tu devras apprendre à vivre avec Hanabi. Si tu n'y arrives pas je te tuerais. Je n'accepte pas qu'elle souffre pour te faire plaisir ou pour ton bien-être. Buvant une petite gorgée, il se portait ainsi garant de ta vie. Avoir un Yakuza à ses côtés, n'était-ce pas rassurant ? Surtout lorsque l'on sait que les deux clans en totale opposition seraient prêt à tout - du moins pour celui opposé à celui de Tooru, à obtenir toute personne dans ton genre pour savoir s'ils n'ont pas une quelconque information sur Inagawa-Kai. Si ma proposition t'intéresse mais que tu as besoins de temps, je t'en laisserai.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 181
MA TÊTE : Mika Nakashima
J'AI : 24 ans
JE SUIS : Japonaise
MessageSujet: Re: long time no see ! ft. utsunomiya hanabi   2015-03-15, 17:47

Avoir échangé les rôles fut la chose la plus étrange à laquelle Hanabi fut confrontée - après avoir accueilli un corps bien sûr. Durant tout le speech de la petite voix qu'était Kaori, Hanabi était tout seule, essayant de se battre pour récupérer ce qui lui appartenait, la seule chose d'importante chez elle :  sa chaire. Hanabi était bel et bien revenue lorsque Tôru commença à lui proposer son marché, la situation était très compliquée à encaisser pour ce petit corps si frêle et cet esprit si perdu, elle ne savait trop quoi penser et bizarrement à ce moment là, Kaori était très calme et laissa la totale liberté à la junkie. Cette dernière se retint de pleurer le temps que le serveur vint donner quelques serviettes pour éponger, toujours une mine si indifférente que ça en ferait presque mal au coeur, la jeune femme baissa la tête et constata qu'un hématome était en formation sur son genoux, elle soupira alors. "Si tu n'y arrives pas je te tuerais", ces mots glacèrent le sang de la personne et Hanabi écarquilla les yeux, elle n'était pas bête, si il tuait la petite voix elle partait avec. Elle mit sa main sur sa bouche, toujours en regardant autre part que le regard de Tooru, choquée certainement. La junkie ne voulait pas mourir, du moins pas tant qu'elle avait encore sa place dans ce corps, elle comptait un jour ou l'autre demander à Tôru de l'achever mais elle n'était pas encore prête de réaliser une telle demande pensant que celui-ci serait hésitant, ce qui fut tout le contraire. Son ton était tellement calme et droit, elle ne représentait rien pour lui finalement ... Qu'un bout de viande, elle n'était rien et pour personne, Hanabi se mit à pleurer discrètement, sans bruit comme elle en avait l'habitude finalement. Elle avait mal au coeur, un douleur encore pire que les apparitions de Kaori, une douleur plus profonde encore, il ne se souvenait pas d'elle était une chose mais qu'en plus il n'en avait rien à foutre de celle qu'elle était aujourd'hui, c'était trop. Il avait beau dire qu'il ne voulait pas qu'elle souffre, la paumée ne voulait rien entendre et se sentit tellement vide et sans intérêt. Le peu d'amour ou d'affection qu'elle a pu éprouver pour une personne n'était pas réciproque, elle n'avait plus rien pas même ça, à quoi bon vivre se disait-elle alors ?
Relevant doucement ses yeux perlés de larmes vers lui, elle hocha la tête à cause de Kaori, elle était d'accord même si la junkie ne l'était pas. Puis gagner le triple de ce qu'elle gagne serait presque équivalent à multiplier un par trois, trop de dette pour une si petite personne. Puis elle ne voulait rien à voir avec la mafia, elle se fera bouffer et elle le savait. Hanabi respira profondément pour se calmer, essuya ses yeux et posa le bout de ses doigts sur les siens avant de regarder ce mafieux qu'elle chérissait tant d'une façon ou d'une autre. Qu'est-ce qui est le pire selon toi : être oubliée ou disparaître sans qu'une certaine personne n'ait eu le temps de te reconnaître ?, ce n'était pas Kaori qui avait parlé et pourtant nous n'aurions pas cru entendre Hanabi, la junkie avait relevé le menton pour lui annoncer ça, regroupant le peu de dignité qui lui restait et lui dit. Certainement qu'il ne l'avait jamais vu comme ça, cette petite, certainement qu'il ne comprendra pas, mais au moins elle aura essayé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: long time no see ! ft. utsunomiya hanabi   

Revenir en haut Aller en bas
 

long time no see ! ft. utsunomiya hanabi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» long time no see. ➢ CRASHWOOD. {pv. crash}
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)
» MEGHAN ♔ Forever is an awfully long time
» Long time ago (Aloysia&Sebastian)
» Long, long time ago. [Katina] - Terminé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TOKYO REBORN :: LE REPOS DU SOLDAT :: Archives :: RPs-