AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 No pain, no gain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Points : 181
MA TÊTE : Mika Nakashima
J'AI : 24 ans
JE SUIS : Japonaise
MessageSujet: No pain, no gain   2015-02-04, 22:28

Bienvenue dans l'univers merveilleux de la vie nocturne, embaumant de son doux parfum de drogue, de sexe, d'alcool et de crime, la nuit des pêchés, tout est permis. Ne vous en faites donc pas, des gens sont là pour vous aider à profiter, barman, hôtesses, danseuses, dj ... Tous sont là pour vous, n'est-il pas merveilleux ? Alors, succomberez-vous aux vices ?
Tokyo Nights, le nights club du moment, là où de jolies danseuses et hôtesses s'occuperont de vous avec joie, du moins c'est ce qu'elles veulent vous faire penser. Ce soir là, Hanabi travaillait, elle avait repris depuis peu suite à sa mésaventure du "reborning" si j'ose dire, étant malade à en crever elle ne put se présenter au travail durant un certain moment. Elle n'avait pas spécialement envie de revenir, mais que voulez-vous elle avait besoin d'argent pour vivre, tout du moins survivre, et cet incident n'avait rien arrangé du tout, la petite voix qui faisait colocation avec Hanabi ne voulait pas se sentir salie contrairement à la junkie qui ne s'en rendait plus vraiment compte. C'était presque normal à présent d'aller à l'hôtel après le service avec un homme, même si la jeune femme n'aimait pas ça, elle avait besoin d'argent et était complètement désespérée, grâce à ça elle put dernièrement s'acheter une vulgaire robe absolument banale, vous n'imaginez même pas à quel point elle était heureuse de son achat.
Ce soir là, un jeune homme franchit la porte des vices, il semblait jeune et n'avait pas la tête de l'habituer. Tôru n'était pas là et aucun homme ne semblaient vouloir de Hanabi, du moins ils préféraient d'autres créatures vénusiennes ; c'est donc d'elle-même qu'elle s'en alla voir cet individu, le sourire enjôleur et le regard captivant. Bonsoir mon mignon, je suis Hanabi mais appelle-moi comme tu le souhaites, qu'est-ce qui te plairait dis-moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Points : 117
MA TÊTE : Baba Ryoma
J'AI : 26 ans
JE SUIS : Japonais
MessageSujet: Re: No pain, no gain   2015-02-04, 22:52


No pain, no gain
Feat. Hanabi & Nobuaki



La nuit venait de tomber depuis quelques heures déjà. J’étais là, errant dans les rues. J’avais finis mon chiffre de travail et je voulais découvrir un peu plus ce quartier pour mieux m’y retrouver. Et pourquoi pas aussi peut-être découvrir de toutes nouvelles choses par-ci et par-là. Je pourrais certainement trouver quelques coins précieux. Mais avec le peu de lumières qui éclairaient ce quartier bien sombre, bien vite je me retrouvai dans un coin plutôt louche qu’autre chose… Étonnamment, je ne sais pas trop comment je m’étais rendu dans un tel endroit. Mais quelques choses m’attirèrent l’œil. Un night club… Bon, pourquoi pas? J’en avais déjà bien profité avant mon arriver dans ce quartier. Et puis, avec les malheurs qui sont tombés sur moi ces derniers temps, pourquoi ne pas faire en sorte de tout oublier?

Donc je franchis la porte sans plus tarder. C’était déjà bien animé. Je regardai un peu autour rapidement. Même si j’avais déjà mis les pieds dans certaines boîtes de ce même style, les règles divergeaient tout le temps. Donc en premier lieu, je devais m’arranger pour connaître ces règles si je ne voulais pas avoir trop d’ennuis dès ma première fois ici. Mais avant que je puisse me diriger, une jeune fille vint à moi se présentant immédiatement.

« Euh… Allô Hanabi. En fait, j’aimerais bien savoir le fonctionnement ici. Savoir à quoi m’en tenir. »

C’était bien rapide dites-moi! Une chance que j’ai demandé à mon coloc de s’occuper de Pixel et de Kyo. Au moins j’ai l’esprit tranquille. Je l’avais aussi averti que je finissais mon chiffre tard, donc il n’allait probablement pas faire le lien que je vais revenir d’une boîte de nuit. Je suis sûr que même lui il a déjà goûté à ça en fait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avatar-reality.tumblr.com/
avatar
Points : 181
MA TÊTE : Mika Nakashima
J'AI : 24 ans
JE SUIS : Japonaise
MessageSujet: Re: No pain, no gain   2015-02-04, 23:29

Hanabi fronça un sourcil, il s'agissait d'un curieux garçon qu'elle avait en face d'elle, les règles ? Qui demande les règles dans ce genre d'endroit ? Même elle n'était pas sûre de vraiment les connaître. Hm... He bien tu peux profiter du spectacle que t'offres les danseuses, profiter de la compagnie d'une d'entre elles ou bien des hôtesses, comme moi par exemple, pour la soirée. Après tu peux boire un verre au bar tout seul mais ce n'est pas vraiment ce qu'il y a de mieux, tu n'es pas d'accord ? demanda-t-elle en souriant et en lui caressant rapidement la joue. Hanabi ne savait pas si elle avait répondu à sa question, elle espérait en tout cas car elle n'avait pas envie de galérer toute la soirée, ce n'était pas son but car elle avait besoin d'argent. Un petit sourire en coin s'installa sur son teint pâle, croisant son bras avec celui de cet inconnu elle s'en alla plus loin sur les canapés, elle avait l'habitude à force et savait que les hommes aimaient que les hôtesses prennent des initiatives, c'était leur boulot après tout. S'installant tout près de lui, limite si elle allait s'asseoir sur les genoux de ce potentiel client, Hanabi le regarda puis sourit en se disant qu'il pourrait par la suite être un de ces clients pour l'autre formule qu'elle offrait, il était jeune et beau, ça la dérangerait moins que ces hommes mariés ou juste répugnants. Comment est-ce que tu t'appelles dis-moi ? toujours avec ce regard sensuel, ramenant ses cheveux sur le côté, libérant un agréable parfum, Kaori devait être désespérée face à ça d'ailleurs. Quel bon vent t'amène ici ? La découverte ? Le réconfort ? Le plaisir tout simplement ? demanda-t-elle en se relevant allant chercher une bouteille de champagne, ici ils offraient toujours la première en disant que ça incitera le client à en reprendre derrière. Hanabi savait la manier, la bouteille, ses doigts fins se glissant sur le col donnait une image horriblement excitante si vous voyez ce que je veux dire, certains avaient beaucoup d'imagination. Le bouchon sortit, ainsi que la mousse, laissant luire le corps de l'hôtesse et transparaître ce que l'on pouvait trouver sous son soutien-gorge qui était son haut de travail ; elle servit une flûte à son hôte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Points : 117
MA TÊTE : Baba Ryoma
J'AI : 26 ans
JE SUIS : Japonais
MessageSujet: Re: No pain, no gain   2015-02-05, 00:49


No pain, no gain
Feat. Hanabi & Nobuaki



« En effet… »

Elle marquait bien un point pour ça. Boire tout seul, je l’avais déjà fait à maintes reprises malheureusement. Et rien d’excitant ne s’en était découlé de ça. Ça aussi c’était un autre fait. De plus ce n’était pas réellement de bons souvenirs. Je ferai bien mieux d’oublier tout ça et à ce même moment, elle m’attira sur un des divans plus loin et qui était bien libre. Elle était bien hôtesse en effet, c’est normal pour elle. Bah, au moins ça à le mériter de ne pas me laisser le temps de rentrer dans mes doutes habituelles pour tout.

Elle commençait quand même fort avec un nouveau. Surtout en étant si près de moi. Mais ça me faisait changement que mon habituel quotidien où rien ne se passait d’exceptionnel.

« Suzuki Nobuaki. »

Puis je la regardai un moment pendant qu’elle continuait son interrogatoire à mon sujet. Elle voulait probablement savoir comment réagir avec moi par la suite.

« Pas grand-chose en fait. Je n’avais simplement rien de mieux à faire. »

Peut-être que ça ne répondait pas à sa question, mais c’était ça. Parfois la vérité est bien vague et sans réel intérêt. Mais je préférais comme cela. Sinon ça serait probablement le chaos. Pour tout dire, je ne m’attendais quand même pas à ce qu’une jeune hôtesse se jette sur moi dès que j’ai mis un pied à l’intérieur de cet immeuble. Ça m’a vraiment pris par surprise. Pas que ça me déplaisait.

De plus la suite était réellement mieux de ce que je pensais même. Sa dextérité de ses mains et puis… Bon, peut-être que je ne devrais pas aller plus loin, mais mes yeux n’arrivaient pas à se détacher d’elle. Je sentis pendant un instant ma respiration s’accélérer donc j’essayai de me calmer pour le moment. Bien que j’aime bien ce petit spectacle, mon intention n’était pas vraiment pour ça… Du moins lorsque je suis rentré tout à l’heure…

« J’imagine que c’est votre manière de faire. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avatar-reality.tumblr.com/
avatar
Points : 181
MA TÊTE : Mika Nakashima
J'AI : 24 ans
JE SUIS : Japonaise
MessageSujet: Re: No pain, no gain   2015-02-07, 22:09

Suzuki Nobuaki. En effet ce nom ne disait rien à la jeune femme, tout ce qu'elle savait de lui était son nom à présent et le fait qu'il était assez tendu, tout du moins c'est ce qu'elle devina dans sa façon de répondre, ça ne durera pas en tout cas pas avec elle ! En tout cas, il était plaisant, une belle gueule comme on dit ! Kaori approuvait également même si elle aurait aimé le rencontrer dans un autre contexte, alalah avoir une deuxième chance n'a pas que de bons côtés en fait. Hanabi sourit tout en se rasseyant contre son hôte, ballant la flûte pour lui faire boire une gorgée, être aux petits soins avec son client était une chose importante dans ce métier, surtout pour elle car cela lui permettait peut-être d'aller plus loin et d'ainsi gagner plus d'argent. Elle n'avait pas d'autre choix pour survivre de toute façon, elle s'était faite une idée même si la petite voix n'était pas forcément d'accord. L'hôtesse passa son doigt sur les lèvres du bel homme, essuyant la petite goutte de champagne qui avait décidé d'un autre chemin puis porta son doigt à sa bouche, que de sensualité me direz-vous. Et qu'est-ce que tu fais dans la vie dis-moi ? demanda-t-elle, pour une fois que ça intéressé Kaori. Il fallait mieux savoir à qui on avait affaire dans ce milieu, si il était flic il valait mieux éviter de lui proposer l'hôtel sinon ce dernier vous proposera la garde à vue sans hésiter.
Le début de soirée était lancé, le monde commençait à vraiment arriver et la musique à prendre le dessus, pour Hanabi cela sembla la bonne occasion pour lui faire dépenser plus qu'il ne le penser en arrivant ici, les salons privés ne se faisaient jamais refuser ou alors très rarement pour la simple et bonne raison que plus de choses étaient permises dans ces petits coins plus intimes, sans pour autant tomber dans le vice. L'hôtesse glissa donc son bras sur les épaules de ce Nobuaki et approcha son visage de son oreille avant de lui proposer d'une voix douce tu n'aimerais pas que l'on aille dans un endroit un peu plus ... Tranquille ? puis indiqua où se trouvaient ces fameux salons, tout de froufrous et de lumières tamisées vêtus. Certainement que cela sera suivi d'un petit show sexy, tout dépendra de lui et de combien il est prêt à dépenser pour s'amuser le temps d'une soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Points : 117
MA TÊTE : Baba Ryoma
J'AI : 26 ans
JE SUIS : Japonais
MessageSujet: Re: No pain, no gain   2015-02-07, 23:14


No pain, no gain
Feat. Hanabi & Nobuaki



Bien avant que je puisse faire quoi que ce soit à part continuer de la regarder, elle vint poser un de ses doigts sur mes lèvres avant d’aller rejoindre sa bouche. Une chose était certaine, elle n’était pas du tout gênée et encore moins que je l’aurais cru. Malgré que dans ce genre de boulot, si tu ne voulais pas te faire mettre à la porte, c’était quelque chose d’essentielle. Mais je commençai à penser à quelque chose… Mais bien vite, elle me ramena à la réalité et à son envoutement.

Mon métier, si tu savais. Rien d’exceptionnel, voir même quelque chose de tout simplement banal. Je n’aimais pas vraiment m’en vanter, mais il n’y avait rien non plus de dégoûtant là-dedans. De toute façon, ma vie est très monotone, donc le fait de lui dire quel métier, si on peut dire ça, que je pratique. Si au moins j’aurai quelque chose de plus prestigieux… M’enfin, ça ne changera sûrement pas la vision qu’elle aille de moi.

« Je ne suis qu’un simple serveur. »

Oui bon, je l’avais bien dit que c’était rien d’intéressant. À quoi que vous vous attendiez? Franchement… Je ne savais pas pourquoi elle m’avait demandé ça… Mais elle continua à prendre ses airs complètement à l’aise. Cela devait faire plusieurs temps qu’elle pratiquait ce boulot pour arriver à tout faire ça. Je l’avoue, je n’en serai pas capable. Peut-être que je n’ai pas assez confiance en moi pour agir comme ça, ou peut-être simplement question de personnalité. M’enfin… Ce qu’elle me proposa… Qu’est-ce que j’allai faire? Devrais-je accepter? Je n’en savais plus trop rien. Tout allait vite et… Pourquoi étais-je donc venu déjà? Tout se bouscule dans ma tête…

« Je… Je ne sais pas trop… »

Elle était si près de moi… Mes idées étaient embrouillées… Était-ce l’ambiance qui faisait cet effet? En même temps… Non… Allez, je devais me reprendre. Je dois absolument me reprendre… Je secouai la tête un peu. Puis je vis le verre de champagne. C’est vrai qu’elle avait préparé ça…

J’empoignai donc la coupe en question et je le bus d’une traite. Je grimaçai un moment suite à avoir bu d’un seul coup le champagne… En fait, ce n’était pas une si bonne idée. Je pensais que ça m’aiderait peut-être à reprendre mes esprits, mais ce fut tout à fait l’inverse qui se passa. Ma tête tournait un peu plus et mes idées s’embrouillèrent… Je me retournai vers elle. Elle était toujours là, toujours aussi proche… Eh puis… Je fermai les yeux un instant pour essayer que tout ce calme…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avatar-reality.tumblr.com/
avatar
Points : 181
MA TÊTE : Mika Nakashima
J'AI : 24 ans
JE SUIS : Japonaise
MessageSujet: Re: No pain, no gain   2015-02-08, 00:22

Lorsqu'il avoua être serveur, Hanabi fronça légèrement les sourcils en se disant qu'il n'allait peut-être pas pouvoir dépenser énormément d'argent car serveur n'était pas le boulot qui rapportait le plus. Elle se demanda un court instant le pourquoi elle ne faisait pas ce métier là, c'est moins humiliant et ça doit rapporter un peu plus que ce misérable taff d'hôtesse, puis dans la longévité ça joue aussi, une hôtesse de cinquante ans ça ne le fait pas vraiment tandis qu'une serveuse ... Pourtant ce n'est pas faute d'avoir postulé mais aucun patron ne voulait d'elle même quand elle n'était pas encore tout à fait paumée, à croire que "ne pas fréquenter" était écrit sur son front. Il n'y a que Tôru qui était gentil avec elle, ce qui rejoint l'idée qu'elle attire de mauvaises personnes même si il était loin d'en être une pour elle. Soit. Elle regarda son client faire, il semblait totalement perturbé, Hanabi lui ferait-elle de l'effet ? Elle sourit et lorsqu'il finit sa flûte, servit un autre verre par la suite, ne jamais laisser une coupe vide disait le patron ! Tu as besoin de calme, suis-moi furent les mots qu'elle lui souffla avant de se lever et le guider dans un petit salon en le tenant par la main, il ne fallait pas avoir peur d'emmener un client sans un véritable accord sinon on avait pas fini. L'hôtesse lui ôta sa veste, détends-toi disait-elle avec le sourire, il semblait avoir chaud mais était-il chaud également ? Cette question mit un sourire en coin à la demoiselle qui l’assit avant de retourner chercher la flûte et la bouteille de champagne.
Kaori était présente, plus qu'il ne le fallait du moins, à la vue de l'homme séduisant sur le canapé elle fit rougir l'enveloppe charnelle qui posait brusquement la bouteille et la coupe sur la table basse en verre. Replaçant ses cheveux et reprenant contrôle d'elle-même, Hanabi retourna près de l'individu et se mit à s'amuser un peu avec ses cheveux, elle adorait faire ça de tripoter les cheveux des gens, Tôru en était toujours victime lorsqu'il venait ici. Comment est-ce que tu te sens dis-moi ? demanda-t-elle en lui versant une nouvelle gorgée de champagne et en utilisant le même procédé avec son doigt, ici, plus de choses sont permises, dis-moi qu'est-ce que tu aimerais que je fasse ou ce que tu veux ajouta-elle avec un sourire presque sincère que l'on devait à Kaori alors que ce genre de chose la mettait mal à l'aise. Hanabi sentait le potentiel client pour ce soir, il semblait tellement influençable qu'elle pourrait même augmenter ses tarifs, elle les faisait de toute façon à la tête du client.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Points : 117
MA TÊTE : Baba Ryoma
J'AI : 26 ans
JE SUIS : Japonais
MessageSujet: Re: No pain, no gain   2015-02-08, 03:33


No pain, no gain
Feat. Hanabi & Nobuaki



Elle me murmura quelque chose, mais je n’arrivais pas à comprendre les mots exacts qu’elle avait prononcés. Avant même que mon cerveau n’arrive à décoder ses douces paroles, elle me tira déjà, m’entraînant dans un autre endroit déjà. Ma vue était encore correct, donc je n’avais pas trop de difficulté à la suivre, même si je n’avais pas réellement le choix de le faire. Et sans même que je lui demande quoi que ce soit, elle me débarrassa de ma veste. C’est vrai qu’il commençait à faire chaud ici… En fait j’avais déjà chaud…

Puis elle recommença… Ce geste… Cette supposition… Elle devait le faire exprès bien sûr, sachant très bien l’effet que ça a… Mais était-ce seulement avec moi? Ou bien elle le faisait avec tout le monde, tous les clients qu’elle avait, à chaque soir, chaque semaine, chaque mois… Elle devait bien en profiter à chaque fois qu’elle voyait que ça marchait bien… Mes battements de cœurs semblaient s’accélérer de plus en plus. À chaque fois qu’elle touchait une mèche de mes cheveux. À chaque fois qu’elle se rapprochait de moi… Je ne savais plus quoi penser…

Verre à la main, elle était de nouveau remplie. Ah et puis, un verre de plus ne changera pas grand-chose de toute manière! Puis je le bus. Avec un peu plus de temps par contre cette fois. L’alcool n’était quand même pas fait pour être bu en grande quantité et ce en très peu de temps. J’étais là pour en profiter, non? Je ne voulais pas tout gâcher maintenant. Par contre je ne fus pas en mesure de répondre à sa question. De comment je me sentais. Je l’ignorais moi-même en fait, je n’arrivais pas à reprendre des esprits clairs. Puis je finis par échapper dans un soufflement.

« Jusqu’où tu peux aller…? »

Mon regard était toujours plongé dans le sien. En fait je n’arrivai pas à projeter mon regard ailleurs. Elle m’envoutait tout simplement.

Même si j’avais finis le deuxième verre de champagne, j’arrivai à rester le peu que je pouvais encore lucide. Je n’arrivais pas à déterminer si oui ou non finalement c’était une bonne chose que je me sois retrouvé ici, dans ce petit salon. Je me rapprochai un peu plus d’elle-même si elle était déjà collée sur moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avatar-reality.tumblr.com/
avatar
Points : 181
MA TÊTE : Mika Nakashima
J'AI : 24 ans
JE SUIS : Japonaise
MessageSujet: Re: No pain, no gain   2015-02-10, 23:43

L'hôtesse avait la technique, le geste et la malignité, Hanabi n'était plus rien et ça même à ses propres yeux. Une marionnette, une vulgaire poupée, insistons bien sur le vulgaire, ce mot qu'on lui a reproché mainte et mainte fois, ce n'était pas dans le verbe qu'elle l'était bien mais simplement qu'une traînée n'avait rien d'élégant. Traînée, c'est ainsi que les gens la voyaient, la pauvre femme n'avait jamais rien demandé de tout ça et aurait aimé faire partie de ces gens et traiter à son tour les filles de son genre de catins, de filles faciles, de chiennes et de traînée. Il ne fallait pas croire qu'elle faisait ça par plaisir la petite, non, elle n'avait juste pas le courage de se foutre en l'air. La petite Hanabi n'existe plus, même Tôru ne l'avait pas reconnu, alors si Tôru ne la reconnaissait pas qui pourrait bien le faire ? Même elle en était incapable. Cette fille souhaitait juste qu'on la remarque, elle a eu ce qu'elle voulait même si elle voyait les choses tout autrement. En effet elle était désespérément positive.

Ces mots soufflés par le client l'effrayèrent, un frisson traversa l'enveloppe charnelle de la seconde chance. Kaori n'avait pas encore l'habitude de ce genre de réflexion, c'était à la junkie de la rassurer et de reprendre correctement ses esprits. La seconde chance était pour qui ? Kaori ou bien Hanabi ? Kaori eut la chance de vivre une seconde fois tandis que Hanabi avait peut-être la chance d'avoir une seconde vie, chacun sa façon de voir.
Les doigts fins de la jeune femme glissèrent dans la nuque de l'homme et rapprocha une fois encore son visage de son oreille, tout dépend jusqu'où toi, tu peux allercaressa doucement le tympan de Nobuaki. Reversant du champagne dans la flûte et l'approchant des lèvres de son hôte, la belle femme s'annonça plus franche, encore plus sûre d'elle. Les hommes aimaient qu'elle prenne les devants c'était comme ça. Lorsqu'elle lui fit avaler une nouvelle gorgée, ses lèvres à quelques centimètres des siennes dirent la chose suivante : je peux aller très loin, mais pas ici avant de déposer un baiser sur la commissure. Chose normalement interdite, tout comme vendre son corps mais bon, elle n'avait pas le choix pour survivre. Puis un baiser c'était quoi ? Plus rien du tout, il n'y avait plus aucune valeur sentimentale là dedans. Hanabi était devenue une sorte d'automate sexuel, rien de plus, même si au fond d'elle-même, avec Kaori elle aimerait que ce manège s'arrête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: No pain, no gain   

Revenir en haut Aller en bas
 

No pain, no gain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» No Pain, No Gain II : Psychological Pain
» [Solo] No Pain, No Gain
» No pain no gain [Terminé]
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» Brain Drain to Brain Gain (Emeagwali)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TOKYO REBORN :: LE REPOS DU SOLDAT :: Archives :: RPs-