AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les trois mousquetaires sont là | Nobuaki & Mitsuko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Les trois mousquetaires sont là | Nobuaki & Mitsuko   2015-02-05, 02:13


Les trois mousquetaires sont là
Une colocation qui s'annonce . . .


Kaze

Nobuaki

Mitsuko


Le réveille sonne, je ne sais pas pourquoi je l'ai enclenché hier soir pourtant. J'ai passé ma soiré à écrire et écrire mes réponses de rp sans me laisser une seule seconde. Voyez-vous, à peine étais-je arrivé du boulot que je m'étais rapidement douché et avais avalé un petit quelque chose que je m'étais retrouvé devant mon ordinateur sur des forums de jeux de rôle à répondre à toutes les réponses que je devais écrire. Résultat, je me suis couché à 5h du matin, et voilà que mon cadran sonne a à peine 8h...

Une inspiration et puis deux, et je me lève tout en baillant. Je m'arrête un instant, et je règle mon problème matinal qui ne me rentre pas dans la tête. Il me semble que lorsque j'étais moi, c'était moins gênant de me lever le matin. Oui, du coup tu peux laisser mon corps tranquille ! J'arrête tout mouvement, est-ce que j'ai bien entendu, ma conscience me donne des leçons dès le matin maintenant. Je ne suis pas sur que t'aille une conscience sinon tu serais pas dans MON corps ! Je refoule ses pensées qui ne m'appartienne pas, ça fait peut-être une journée que le matin elle me harcèle, je pense que c'est lui, mais bon ça peut bien être moi qui culpabilise. Ça ne serait pas étonnant, je suis quand même dans le corps d'un homme et surtout je suis Mademoiselle qui est capable de se parler à elle-même à voix haute alors...

« Bon ! On s'active ! Miiiiiissss..........ter »

J'attrape mon magnifique peignoir bleu marin et l'enfile, direction la douche encore ! Une fois prise, je retourne dans ma chambre pour sécher mes cheveux et me vêtir. Résultat, mes cheveux sont secs, et j'ai revêtu une camisole gris foncé avec des pantalons rouges. Je suis toujours autant choqué de voir que la couleur ça me va bien, enfin ce n'est pas dans mon autre corps que j'en aurais porté.

L'heure avance et il est déjà 9h, je sors de ma chambre et je vais dans la cuisine, je rencontre un chat... que j'attrape automatiquement dans mes bras avant qu'il me fuit.

« Et bien salut toi, c'est que tu es mignon tu sais ~ » dis-je avec une voix complètement gaga... Girl power : 1 / Virilité : 0.

Ça prend à peine une minute que le chat prend déjà la fuite, les chats ne m'aiment jamais assez longtemps. J'arrive dans la cuisine et ouvre le réfrigérateur pour trouver quelque chose à manger... Je prends la pose après la porte et je me demande autant ce que je vais prendre que ce que je vais faire aujourd'hui. C'est alors que je vois le mémo que j'ai moi-même écrit d'ailleurs qui dit que notre nouvelle colocataire arrive aujourd'hui. Je soupire, j'avais le gout de jouer l'insociable en m'enfermant dans ma chambre et en faisant des rp... Je me saisi d'une pomme que je croque avant de crier mais pas trop fort non plus.

« Neeee, Suzuki !! Tu sais l'heure que la nouvelle est supposée d'arriver ?  »

Je me dirige ensuite vers le salon ou je m'arrête à l'entrée et me tourne vers la porte d'entrée et me retourne ensuite pour regarder dans le couloir ou les chambres... J'ai aucune idée de si Suzuki est dans l'appartement ou même s'il dort. Parfois je peux être un coloc fort sympathique, vous voyez.

Mon look Ma couleur : #006699
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 117
MA TÊTE : Baba Ryoma
J'AI : 26 ans
JE SUIS : Japonais
MessageSujet: Re: Les trois mousquetaires sont là | Nobuaki & Mitsuko   2015-02-05, 04:54


Les trois mousquetaires
sont là

Feat. Kaze & Mitsuko & Nobuaki



C’était déjà le matin…? J’ouvris à moitié mes yeux tout en faisant attention de ne pas me faire éblouir par la lumière du jour qui commençait à transpercer le ciel pour venir se poser sur mon visage par l’entremise de la fenêtre de ma chambre. Le son de la douche me réveilla. Ça veut dire que mon coloc devait être en train de prendre une douche… Pourtant il en avait pris une hier soir, pourquoi de sitôt le matin…? Je finis par m’habituer à la lumière naturelle puis je m’étirai tranquillement. À vrai dire, je ne voulais pas réellement me lever, loin de là. Je voulais rester flâner dans mon lit tout l’avant midi… Et c’est ce que je décidai de faire…

Il se passa à peine quinze minutes que je restais dans mon lit que Pixel y sauta et ne perdit pas de temps pour aller me rejoindre sur mon ventre et commencer à me licher le visage. Je soupirai tout en allant poser ma main sur son petit corps encore bébé pour lui donner de l’attention. Décidément, je n’avais plus d’excuse pour rester dans mon lit qui était pourtant si confortable… Même en lui donnant l’affection, il commença déjà à miauler. Je devinai donc facilement qu’il n’avait plus de nourriture ni d’eau dans leurs bols… Kyo étant plus discret comme chat, ce n’est pas étonnant que ça soit Pixel qui vient me demander ce besoin. Je le pris, le déposai à côté de moi dans mon lit puis je m’assis. Je m’étirai une seconde fois avant de complètement poser mes pieds sur le sol et de me lever. J’étais encore bien endormi, faut l’avouer. Bon, je pris du linge et m’habillai en conséquent avant d’ouvrir pleinement la porte pour sortir de ma chambre. J’étais suivi par ce petit chaton gris tigré. J’aimerais bien déborder d’énergie comme eux…

Puis j’entendis mon coloc me parler. C’était donc aujourd’hui que la nouvelle emménageait? Bon, du coup, ça Pixel ne m’aura pas obligé de me lever tôt pour rien. C’était une journée de congé pour moi puisque le fait d’avoir demandé congé tout juste après avoir été engagé m’a donné comme conséquence que le patron m’est coupé quelques heures de travail. Ça ne devrait pas durer trop longtemps heureusement. Je pensais que c’était de bonne fois qu’il me l’a accordé, mais finalement ce n’était pas tout à fait le cas. Je croisai mon colocataire dans le salon, toujours avec un de mes deux chatons qui me suivaient.

« Tu n’avais pas noté l’heure de son arrivé? Bah, si jamais tu vois un gros camion de déménagement dehors, c’est qu’elle est là. »

Je continuai ma route, mais je revins sur mes pas un peu. J’avais aperçût Kyo puis je l’appelai et il vint rejoindre Pixel. Par contre pour le petit chat noir, celui gris tigré l’accueillit en l’attaquant amicalement. Je les laissai faire bien attendu.

« Hayashi-kun, sachant que les déménagements ça peut durer longtemps dans une journée, j’imagine qu’elle ne tardera pas. En plus que c’est une fille, ça ne m’étonnerait pas que ça lui prenne toute la journée pour emménager… Elles ont tellement de choses… »

Je sais j’aurai pu garder ces derniers commentaires pour moi, mais ça voulait quand même dire que je devrai sûrement l’aider. J’ai beau être un homme, je n’ai pas grand muscle. Je dirai que je suis plutôt un grand échalote du haut de mes un mètre quatre-cinq… Mais bon, je n’aurai pas grand choix que de l’accepter. Je suis plus vieux qu’Hayashi-kun et je ne pense pas être plus jeune que cette nouvelle arrivante, donc c’est un peu de mon devoir de les aider.

Je soupirai le temps de me rendre jusque dans la cuisine. N’allez pas croire que je n’aime pas aider, loin de là. C’est que mes malheurs s’enchaînent depuis quelques temps, donc mon moral est bien affecté. J’ouvris l’armoire et pris la nourriture pour mes petits chatons qui commençaient à s’impatienter bien vite et qu’ils me fixaient et guettaient le moment que j’allais remplir leur bol. J’en fis de même aussi pour le second récipient avec de la bonne eau fraîche. Ils pouvaient maintenant se rassasier ainsi que se déshydrater comme bon leur semblait.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avatar-reality.tumblr.com/
Invité
MessageSujet: Re: Les trois mousquetaires sont là | Nobuaki & Mitsuko   2015-02-06, 20:52

Qu’est-ce qu’y a ? Je vois pas de quoi tu parles. Tu fais la gueule. Non, je fais pas la gueule. … Bon, ok, je fais la gueule. Mais sérieux, tu réponds pas à une annonce pour une coloc sans rencontrer les personnes avant quoi. C’est quoi ces gens ? Oh, arrêtes, c’est toi qui arrête pas de me bassiner avec l’appart est trop pourri, le coin est craignos, la salle de bain est minuscule… Elle EST minuscule. Oui, ok, c’est vrai. Il a l’air super sympa cet appart ! Oui, les photos sont plutôt chouettes… Quoi, c’est parce que c’est des mecs ? c’est vraiment, vraiment déstabilisant de voir ton sourire dans ma tête. Ma tête… et non, c’est pas tant pour ça, c’est surtout que j’aurais aimé les voir ou au moins leur parler avant. Tu lui as parlé, au téléphone. 5 minutes, youpi.

Je me frotte les yeux, et regarde autour de moi. Bon, ben c’est vide en tout cas. Hmmm. J’aurais ptre du éviter la robe pour le déménagement. Tu déconnes ? T’emménages avec deux mecs, t’as réussi à avoir un camion au boulot, j'ai deux potes qui nous aident, franchement, tu vas pas t’emmerder à trimballer des trucs. Je soupire. Ta logique me désespère parfois. Je me regarde dans le miroir, et souris. Oui, ce pull robe imprimé genre abstrait est sympa, mais c’est mieux avec la ceinture. Mais bon, pour déménager… elle est pas si longue que ça comme robe, si je lève trop les bras… Eh ben ne lève pas les bras ! Ah jte jure. Laisse-les faire. Point barre.

J’enfile mes bottes, assise par terre, tout en réfléchissant. T’imagines si ça se passe mal ? Pourquoi ça se passerait mal ? J’hausse les épaules. Si je les aimes pas. S’ils m’aiment pas. Si tu les aimes pas. S’ils se rendent compte que je suis schizophrène… Pleins de raisons.
Eh bah on f’ra avec, on va pas y passer nos journées non plus, et au pire, on redéménage, c’est tout. C’est tout. Je ferme les yeux faut vraiment que je m’habitue à autant de laisser-aller, moi qui suis si obsédée à l’idée de ne pas contrôler un tant soit peu ma vie et mon avenir... ouais, ça va te tuer avant l’heure si tu continues. Hahaha, t’es de plus en plus drôle tu sais ? Je souris malgré moi en sentant son amusement.

« T’es prête Mitsuko ? Tout est chargé. » J’l’aime bien Hayate, il est gentil. Je tends la main pour qu’il m’aide à me relever.
« On t’aide à décharger et on se sauve, on bosse après. On fera la crémaillère un autre jour. »
Hein quoi ? Quelle crémaillère ? Hé, c’est mes potes, ils t’aident gratos, alors soit gentille pour une fois steplé. Je souris. « Oui, pas de soucis, on verra une date ensemble ! »

Le trajet se fait relativement vite, et pour le coup, c’est elle qui fait la convers. Bah, c’est ses potes après tout. Et elle a raison, ils sont super gentils de nous aider comme ça.
Arrivée là-bas, je sors et lève la tête. Ouais, y a pas photo. Et encore, t’aurais vu mon appart à Tokyo… Je me tourne vers Akiji et Hayate. Akiji me fait un signe pour que j’y aille. Tu vois, ils gèrent. Je souris en leur faisant un signe, avant d’entrer dans l’immeuble.

Je cherche un peu, et finis par trouver l’appart. Je reste devant quelques secondes. Alors prête ? Oui. J’inspire et frappe de 3 coups brefs sur la porte, passe les mains dans mon dos et me balance sur les pointes, attendant tout sourire que l’on m’ouvre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les trois mousquetaires sont là | Nobuaki & Mitsuko   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les trois mousquetaires sont là | Nobuaki & Mitsuko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Trois Mousquetaires
» ♫ Je renie la fatale hérésie, Qui ronge mon âme... ♫ || Indiana & Lilieth
» Trois choses sont absolument nécessaires : premièrement de l'argent, secondement de l'argent, troisièmement de l'argent.
» (F) Kaya Scodelario ou Marie Avgeropoulos - Muscarine Brival, Les Trois Mousquetaires - 17 ans
» (F) Bridget Satterlee ou Kristina Bazan - Solène Paradis, Les Trois Mousquetaires - 16 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TOKYO REBORN :: LE REPOS DU SOLDAT :: Archives :: RPs-